Rejoins la seule plateforme Gaming pour parler et échanger autour du jeu vidéo

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – WRC 10, avant dernier tour de roue

WRC 10, le meilleur de la saga

Cette licence me tient tout particulièrement à cœur. En effet, alors que la licence Dirt s’oriente soit vers le très arcade ou le très simulation, il est difficile de trouver un véritable compromis entre ces deux mondes. Si WRC n’est pas sans défauts, il propose justement de combler ce trou et vient offrir aux fans de la discipline le jeu qu’ils méritent. Développé pour le moment par le studio français Kylotonn, le jeu quittera leurs locaux après la prochaine édition et terminera dans les mains de Codemasters. Ces derniers qui appartiennent désormais à Electronic Arts. Voilà pour ce qui est du destin de la licence. Pour le reste, je vous laisse avec mon avis sur WRC 10 et comme chaque fois avant de commencer, un grand merci à l’éditeur pour la clé.

On prend les mêmes et on recommence

Test - WRC 10 espagne

Il faut l’avouer, les WRC s’enchainent et se ressemblent. Mais heureusement Kylotonn sait marcher agilement sur la corde du renouveau. Et ce n’est pas avec ce nouvel épisode que je vais vous dire le contraire. WRC 10 n’amène pas un vent de fraicheur, mais consolide ce qui fait sa force et améliore ses faiblesses. De plus, ce nouvel épisode tombe sur les 50 ans de la licence. Un point important que le studio a souhaité mettre en avant.

La formule ne change donc pas. Côté carrière, vous allez comme dans l’épisode précédent pouvoir gérer votre écurie. Vous allez engager les gens que vous souhaitez pour différents postes. Ensuite, vous allez gérer votre emploi du temps comme vous le voulez via le calendrier. Course constructeur/Rallye/Repos/Journée renforcement d’équipe,… WRC 10 est complet dans son approche et c’est toujours autant un régal. Même si sur le fond on reste sur un jeu de course, on passe ici cet ennui du simple menu dans lequel on choisi juste sa prochaine course et on appuie sur “lancer”.

Test - WRC 10 Ecosse

Pour le reste, c’est la même sauce que l’année passée. Vous avez la partie multijoueur qui offre du challenge, mais je vous le dis déjà, il va falloir vous accrocher pour battre les temps des autres. Les courses simples sont bien sûr de la partie ainsi que le terrain d’entrainement. Le titre offre toujours un mode écran splitté, ou encore (uniquement en multijoueur) le mode co-pilote. Petit plus, il rajoute cette fois-ci l’éditeur de livrée. Bref, il est difficile de trouver à ce jour un jeu de course qui propose autant de modes différents.

Une vue extérieure incontournable

Oui ! Ce n’était pas le cas jusqu’à maintenant, c’est chose enfin faite. La vue extérieure de WRC 10 est jouable, mieux encore, elle offre une très bonne sensation de vitesse. Alors que dans les épisodes précédents cette dernière proposait une voiture flottante sur les tracés, cette fois-ci la physique est bien retranscrite et après avoir joué des années en caméra cockpit, me voilà désormais de retour sur une vue externe.

Test - WRC 10 automne

C’est un détail qui a son importance puisque WRC 10 peut se jouer d’un point de vue “compétitif”, mais aussi contemplatif. En effet, le jeu signé Kylotonn est un régal pour les yeux. Nous ne sommes peut-être pas ici au niveau d’un Assetto Corsa, mais le jeu retranscrit à merveille les ambiances des saisons, par exemple. Que ce soit dans les détails ou via la gamme des couleurs en fonction du temps, de l’heure, de la saison, les images sont parlantes.

50 ans, ça se fête

Test - WRC 10 50 ans

Comme je l’ai déjà annoncé, WRC 10 a souhaité mettre en lumière les 50 ans de la discipline. Histoire de faire les choses en ordre, un mode entier est dédié à cet hommage. Depuis ce dernier, vous allez pouvoir lancer des étapes historiques au volant de voitures iconiques conduites bien sûr par des légendes. Cerise sur le gâteau, il y a même des résumé qui donnent des explications sur l’univers WRC. Kylotonn est d’ailleurs allé dans le détail puisque sur ces étapes historiques, le public est généralement placé quasiment sur la piste et plus derrière des barrières. En effet, les règles de sécurité étaient bien différentes à l’époque. Un petit détail qui renforce l’immersion.

Aucune prise de risque

Test - WRC 10 nuit neige

C’est peut-être là le point faible de ce WRC 10. Si il offre un hommage au genre et qu’il consolide ses acquis, le jeu ne prend à aucun moment un quelconque risque. Si vous possédez WRC 9, j’ai de la peine à vous inviter à sauter sur ce nouvel épisode. Néanmoins, si vous attendiez WRC 10 pour profiter de la baisse du prix sur l’ancien épisode, alors je vous propose de simplement laisser tomber votre idée et de profiter de la dernière version de la saga.

Un avant dernier tour de roue

 historique

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, Kylotonn va se séparer de la licence après le prochain épisode. Malheureusement je doute que le studio ne prenne de risques, ce WRC 10 risque bien d’être le meilleur de sa catégorie. Il offre tout ce que l’on souhaite d’un jeu de rallye. Sur le plan technique il offre des prestations plus que correctes et propose d’ailleurs une très bonne expérience sur Playstation 5 grâce à la Dualsense. Côté sonorité, le studio qui a subit pas mal de critiques à ce sujet a enfin renforcé sa manière de faire et propose désormais une très bon retour audio sur les moteurs, de quoi donner encore plus de raisons de jouer en vue extérieure. WRC 10 est un bon cru, si vous cherchez un jeu de course accessible, mais qui offre du challenge et que vous aimez sortir des sentiers battus alors il est fait pour vous. Le titre est disponible sur consoles Old Gen, Next Gen, PC et Nintendo Switch.

[Note générale : 4.3/5]

Les + :
– Accessible, mais qui propose un véritable challenge
– La vue extérieure enfin jouable et sublimée par l’audio
– Le mode carrière toujours aussi complet
– L’hommage aux 50 ans du WRC

Les – :
– Aucune prise de risque

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 17.09.2021 à 10:48.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *