Notre nouveau podcast est disponible

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

TEST – American Arcadia, venez briser le quatrième mur

Sorti en 1998, le long métrage The Truman Show avait fait sensation en abordant le sujet de la télé-réalité. American Arcadia aborde ce même sujet, et vous propose d’abattre le quatrième mur en incarnant le personnage principal, Trévor. Un homme ordinaire au quotidien bien trop classique qui se retrouve bloqué dans les années 70 malgré lui. Une aventure haletante où le gameplay est très simple, compensé par une narration exemplaire et pleine de rebondissements. Une aventure qui vous fera vous poser des questions jusqu’à la dernière seconde, mais ne vous laissera pas sans réponse. American Arcadia est la valeur sûre de cette fin d’année que l’on place aisément en haut du panier des sorties.

Rassurez-vous, notre avis ne contient aucun spoil.

Un level design rempli d’originalité

Tout au long de ses sept heures d’aventure, American Arcadia vous plonge dans un univers extrêmement bien conçu. Comme cité en introduction, le gameplay est terriblement simple, mais il est agrémenté d’énigmes vraiment bien pensées. De plus, de manière très subtile, il propose des phases d’infiltration avec des moments où vous allez devoir « minuter » vos actions. Dans la lignée d’un Limbo ou Inside, ici il n’y a pas d’armes, il n’y a que vous et votre manière de vous adapter aux situations avec parfois le besoin de réfléchir instantanément dans le feu de l’action.

TEST - American Arcadia, venez briser le quatrième mur

Si American Arcadia est rempli de bonnes idées et d’énigmes à outrances, ces dernières ne sont jamais compliquées. Et surtout, elles ne sont jamais « de trop ». C’est important de le préciser, puisque c’est le genre d’aventure qui ne doit pas être difficile. Un jeu narratif qui vous met quelques barrières sur votre route, mais qui ne veux pas vous empêcher de passer. Mais finalement, ne serait-ce pas une coincidence ?

Double jeu

Sans aller trop dans les détails, pour ne pas trop vous en dévoiler, dans American Arcedia, Trévor ne sera pas votre seul personnage jouable. En effet, vous allez incarner une fille nommée Angela. Celle-ci joue un rôle clé dans la vie de Trévor. Les développeurs du studio Out of the Blue Games ont mis les petits plats dans les grands et proposent un gameplay en FPS avec cette seconde protagoniste. Nous avons donc deux approches bien différentes, et un point de vue qui laisse parfois de côté la 2.5D afin d’enrichir le gameplay.

TEST - American Arcadia, venez briser le quatrième mur

Tout est parfaitement orchestré, millimétré et encore une fois, pour cette deuxième facette du jeu, le level design est exemplaire.

Une narration maitrisée

Halletant, rafraichissant, innovant, American Arcadia arrive à nous faire vivre plusieurs histoires en une seule. Le jeu va même plus loin que la trame des deux personnages puisque, de manière totalement passive, il nous met aussi à la place des téléspectateurs qui suivent Trévor. Un troisième regard sur cette épopée qui empilera de nouvelles questions sur cette ville enfermée dans les années 70, avec certains sujets que vous allez pouvoir même calquer sur le monde réel.

TEST - American Arcadia, venez briser le quatrième mur

La narration du jeu est véritablement maitrisée de bout en bout. Sachez tout de même qu’ici il n’y a pas plusieurs choix. Vous vivez l’histoire telle que celle-ci doit se dérouler. Avec énormément d’interrogations tout au long de l’expérience, le jeu propose une relecture intéressante.

À une époque où l’on nous sert un peu trop le même plat aux joueuses et joueurs, American Arcadia fait véritablement du bien.

Le rêve américain

Les habitantes et habitants d’Arcadia vivent véritablement au cœur du rêve américain. Tout est parfait, mignon et ne semble pas connaitre le danger. La direction artistique, incroyablement craquante, vient accentuer cet effet. Mais comme l’aventure vous pousse à sortir de votre zone de confort et à quitter ce paradis, nous vous laissons imaginer qu’au-delà des frontières, la vie est bien plus terne.

TEST - American Arcadia, venez briser le quatrième mur

Seriez-vous prêts à vivre dans un monde formaté, mais sans danger ? Un monde ennuyeux, dans lequel votre vie n’a pas de sens, mais où tout est maitrisé.

American Arcadia nous fait véritablement nous questionner en boucle.

Un jeu à mettre sous le sapin

Oui, American Arcadia est une véritable petite pépite. que nous avons presque envie de vous obliger à acheter. Un titre qui vous fait réfléchir bien plus loin que sur ses énigmes. Il propose un thème accrocheur pour lequel vous vous êtes très certainement déjà posés ce genre de questions.

TEST - American Arcadia, venez briser le quatrième mur

Jamais à court d’idées, gratifiant par moment, amusant dans ses phases d’infiltration, original avec plusieurs lecture du jeu. AA vous offre même la possibilité d’incarner deux personnages vraiment distincts au gameplay totalement différents. Laissez de côté les grosses productions, le temps de vivre une expérience véritablement prenante.

C’est tout ? Oui, nous avons effectué l’aventure à deux, nous avons des tonnes de choses à dire, mais nous ne voulons en aucun cas vous gâcher votre expérience.

[Note générale : 9/10]

Les + :
– Excellent level design
– Deux personnages, deux gameplay
– La réflexion qui va bien au-delà du jeu
– C’est joli
– Les énigmes simples et efficaces

Les – :
– Quelques très rares soucis dans le gameplay

Contexte du test
– Joué sur PC, disponible uniquement sur PC
– Clé offerte par GaertnerPR


Testé sur un Lenovo Legion Tower 7i de huitième génération.

Par 

Publié le 15.11.2023 à 16:01.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *