À la recherche d’une console « Next Gen », rejoignez-nous !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – ROG Cetra II, du RGB jusqu’au bout des oreilles

ROG Cetra II, du style dans la nuit

Si hier je vous parlais de l’excellente ROG Gladius III et de sa sobriété, ici on part sur un tout autre produit et une toute autre philosophie. En effet, Asus nous a donné la chance de tester ses nouveaux écouteurs gaming filaires qui proposent entre autre un éclairage RGB et une atténuation active du son ambiant. Je n’ai jamais été satisfait du son produit par les casques qui viennent de marques « gaming » et non liée à un constructeur qui fait dans le son. Néanmoins, ces Cetra II m’intriguent. La promesse est alléchante, du moins visuellement, et malgré que ce soit un modèle intra-auriculaire, je me suis laissé tenter. Voici mon avis sur ces écouteurs qui vont illuminer vos nuits. Avant de commencer, un grand merci à Asus pour les écouteurs.

Qualité et finition

Test - ROG Cetra II, du RGB jusqu'au bout des oreilles

Difficile de ne pas parler avant tout autre sujet de la finition et de la qualité des écouteurs. Voir même du packaging qui respire la qualité. Cette dernière renferme d’ailleurs les écouteurs, une pochette de transport badgée du sigle ROG, différentes pièces de rechanges pour les écouteurs ainsi qu’un clip pour accrocher le câble à votre t-shirt, par exemple. Comme je l’ai annoncé plus haut, nous sommes bien ici sur des écouteurs filaires uniquement. Côté connectique on retrouve un port USB-Type C doré qui s’adapte à toutes les situations, ou presque. En effet, Asus n’a pas trouvé bon de fournir un adaptateur Jack pour pouvoir vraiment utiliser les écouteurs dans toutes les situations.

Test - ROG Cetra II, du RGB jusqu'au bout des oreilles

Cette qualité exemplaire ne s’arrête pas qu’à la boite et à son contenu. En effet, les écouteurs sont solides dans la main. Le câble n’est pas tressé, mais semble plus épais et de ce fait plus solide au touché. Un ressenti agréable. D’ailleurs, le boitier de commandes renferme quelques boutons qui eux aussi respirent la qualité.

Pour ce qui est du form factor, les intra-auriculaires plaisent, ou pas. Je ne jugerai en aucun cas cet élément. Personnellement, je ne supporte pas ce genre d’écouteurs, néanmoins, il faut le dire, l’isolation est excellente.

RGB

Bien sûr, et c’est certainement le premier élément de vente, le RGB a le droit à son petit chapitre. Vous ne pourrez malheureusement pas régler grand chose, mais vous allez avoir des écouteurs uniques. En effet, le logo ROG placé sur chaque écouteur illumine fort et fait passer en boucle toutes les couleurs. Il y a un effet WOUAH, c’est ridicule, mais ça marche.

Le son et l’ANC

Oui parce que si vous achetez des écouteurs, c’est surtout pour ça. Et histoire de vous lancer dans le vif du sujet, sachez que l’annulation active du bruit ne se fait tout simplement pas sentir. En effet, chaque écouteur possède un micro. Via un bouton placé sur le câble vous allez pouvoir activer cette fonction, la désactiver, ou utiliser le mode « ambiant » qui amplifie les bruits autour de vous. À aucun moment je me suis senti isolé de l’extérieur, et c’est bien dommage vu que c’est clairement un argument de vente.

Test - ROG Cetra II, du RGB jusqu'au bout des oreilles

Pour le reste du son, c’est aigu. Nous sommes néanmoins sur des écouteurs qui s’alimentent via une source. Aucune logiciel n’est donc fourni et après un peu de réglage sur mon téléphone, par exemple, j’ai réussi à trouver un bon équilibre. Néanmoins, les écouteurs vont bien plus dans les aigues, et les basses ne sont pas très présentes. Si vous comptez jouer sur votre téléphone, ceci ne vous posera aucune problème. En ce qui concerne la musique ou les films, orientez-vous vers quelque chose d’autre.

Côté microphone, ce n’est pas folichon. Mais il faut garder à l’esprit que nous sommes sur des petits microphones et qu’il ne faut pas trop en demander. Les écouteurs sont certifiés pour Discord et Teampseak, c’est bien, mais l’expérience ne sera pas des plus agréable pour vos amis.

Soyez visible

Test - ROG Cetra II, du RGB jusqu'au bout des oreilles

Vendus un tout petit peu en dessous des 150.- CHF, difficile de vous conseiller ces écouteurs. Il existe une version nommée Core qui n’offre ni le RGB, ni l’ANC, attention ne vous trompez pas. Si le design et la qualité sont totalement au rendez-vous, le son, lui, rate entièrement le coche. Si votre but est de vous pavaner la nuit avec des oreilles illuminées de mille feux, alors foncez. Si vous cherchez quelque chose qui propose du vrai son, tournez vous vers un autre produit conçu par un fabricant issu de l’univers du son.

[Note générale 2/5]

Les + :
– Qualité et finition
– L’éclairage RGB

les – :
– Un son trop aigu
– L’ANC inexistant
– Le prix

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 12.10.2021 à 20:06.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *