Nous vous invitons à notre soirée, à Lausanne

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

TEST – Pacific Drive, une conduite « vraiment » hallucinante

Annoncé en 2022 et premier jeu du studio Ironwood, Pacific Drive vous met au défi de vous échapper de l’étrange Zone d’Exclusion Olympique. Au volant de votre fidèle destrier motorisé, vous devrez vous frayer un chemin à travers les anomalies, prendre soin de votre voiture, résoudre les mystères entourant « la Zone », survivre et surtout, fuir au plus vite de cet endroit !

Alors que vous étiez tranquillement en train de réaliser une livraison sur la côte pacifique des États-Unis, vous vous retrouvez contraint de longer le mur de plus de 400 mètres de haut qui délimite la Zone d’Exclusion Olympique. Monument connu de la région, on raconte que le gouvernement a dû ériger ses murs pour protéger le monde d’une menace en son sein. Soudain, un grand flash vous illumine et vous vous retrouvez aspiré dans « la Zone », lançant ainsi votre quête pour retrouver la liberté.
Je ne vais pas vous dévoiler l’intrigue du jeu, car cela gâcherait l’élément central de cette œuvre vidéoludique. Sachez simplement que vous aurez à disposition un garage, votre zone de sécurité, d’où vous pourrez partir en expéditions. Votre objectif principal sera d’explorer les recoins les plus reculés de « la Zone » pour percer ses mystères et trouver le moyen d’en sortir.

Un roguelike au volant d’une voiture ?

Ne vous inquiétez pas, j’étais le premier surpris, mais c’est diablement efficace ! Comme tout bon représentant du genre, à chaque fois que vous prendrez la route, le monde sera différent. Au cours de vos voyages, vous pourrez collecter des ressources en pillant des épaves ou en fouillant des habitations abandonnées. La subtilité de ce jeu réside dans le fait que vous n’êtes rien sans votre voiture ! Tout se déroule à la première personne, alors que vous naviguez à travers les contrées du jeu au volant de votre véhicule. Vous devrez surveiller le niveau d’essence, de batterie, l’état de la carrosserie, des pneus, des phares, etc. En somme, si vous envisagez de passer votre permis bientôt, c’est un excellent entraînement. Cependant l’obligation d’accumuler beaucoup de ressources pour couvrir vos arrières vous forcera a régulièrement vous arrêté, ce qui risque d’être pesant avec le temps.

Test - Pacific Drive, une conduite "vraiment" hallucinante

Car si votre tacot commence à montrer des signes de fatigue, vous pourriez bien y rester ! Partons du postulat que vous êtes toutes et tous des classés Elite sur F1 2024, les routes du jeu sont toutes en très mauvais état. La voiture n’est pas conçue pour les routes de terre, chaque choc endommagera la carrosserie, et surtout, vous devrez échapper aux ennemis !

Ce n’est pas un jeu d’horreur, c’est un jeu oppressant.

Évidemment, ce ne sera pas une longue route tranquille. De nombreuses « anomalies » apparaîtront pour vous empêcher d’avancer. Cela va d’une petite créature qui s’accroche à votre carrosserie et court-circuite le système de la voiture à une énorme machine volante qui vous attrape et vous jette contre des arbres, en passant par des nuages électriques au milieu de la route.

Test - Pacific Drive, une conduite "vraiment" hallucinante

Je dois avouer que je suis assez craintif, et chaque petit bruit à l’extérieur me fait froid dans le dos. Mais après avoir pris mon courage (ou plutôt ma manette) à deux mains, je dois reconnaître que ce n’est pas un jeu d’horreur, mais, comme je l’ai mentionné, un jeu oppressant. Car finalement, il n’y a pas de scène sanglante dans Pacific Drive ou de monstre hideux, mais le bruit de la nature, le silence de la nuit, le son que font les « anomalies » et votre vulnérabilité réussissent à créer une atmosphère pesante où vous serez constamment à l’affût.

Je profite de ces lignes pour remercier chaleureusement le studio d’avoir inclus un autoradio dans le jeu, ce qui m’a permis de réguler mon rythme cardiaque pendant mes sessions (qui, soit dit en passant, propose une excellente playlist !).

Mazzerati ou Twingo ?

Plutôt une Ford Country Squire Station Wagon de 1965. Oui, c’est peut-être moins sexy, mais vous n’aurez pas le choix dans Pacific Drive. L’état de votre véhicule déterminera votre survie face aux attaques et aux radiations présentes dans certaines parties de la zone. Il est donc vital de choyer votre bolide, voire de l’améliorer. C’est là que réside tout l’intérêt du loot dans ce jeu : la possibilité de réparer, renforcer ou même ajouter des équipements supplémentaires au véhicule vous permettra de résister à certaines attaques élémentaires et facilitera votre exploration.

Test - Pacific Drive, une conduite "vraiment" hallucinante

En dehors de votre destrier, vous pourrez investir vos matériaux dans l’apprentissage de nouveaux plans de fabrication et l’amélioration de votre garage pour qu’il vous offre plus de possibilités. Malheureusement, vous ne pourrez pas installer de néons ou de nouvelles enceintes, mais vous pourrez impressionner les fans de Mad Max. Je souligne cependant un manque de clarté dans l’explication des symboles et mécaniques du jeu, vous serez contraint d’aller fouiller dans les modes d’emploi disponibles dans le menu pour comprendre l’ensemble des points.

Une recette originale pour ce genre

Test - Pacific Drive, une conduite "vraiment" hallucinante

N’étant pas un grand fan des jeux effrayants, je dois avouer avoir été séduit par la proposition de Ironwood et de son Pacific Drive. Le jeu offre une grande liberté de mouvement tout en imposant des contraintes qui ajustent habilement la courbe de difficulté. À force de jouer, vous prendrez de plus en plus confiance en vos capacités et en votre connaissance du monde, et vous aurez une véritable sensation de progression au fur et à mesure que vous maîtriserez le jeu. J’ai joué à la version finale et j’ai rencontré quelques bugs graphiques qui ont malheureusement entaché certaines de mes expéditions, mais étant donné la qualité du titre, je m’attends à des correctifs relativement rapides. Amateur ou vétéran du genre, je vous invite à mettre la main sur ce titre qui saura vous surprendre par son originalité et proposera une histoire captivante qui éveillera sans aucun doute votre curiosité.

Test - Pacific Drive, une conduite "vraiment" hallucinante
Par  « La bonne personne au mauvais endroit peut faire toute la différence. Half-Life 2 » 

Publié le 21.02.2024 à 19:00.

Un commentaire sur «TEST – Pacific Drive, une conduite « vraiment » hallucinante»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *