Nous vous invitons à notre soirée, à Lausanne

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Disney : Sony va désormais s’occuper des médias physiques

Nous vous en avons parlé l’été dernier; Disney ne sait plus trop quoi faire avec la production des DVD et des Blu-ray de ses franchises. Depuis le mois d’août dernier, nous n’avons plus eu de nouvelles, mais il semble que les choses bougent entre Disney et Sony.

Comme le rapporte le magazine Variety, Disney aurait conclut un accord avec Sony afin que cette dernière s’occupe de ses activités dans le domaine des médias physiques.

Désormais, Sony Pictures Entertainment va fabriquer, distribuer et commerciale les futurs DVD et Blu-ray du catalogue de la maison de Mickey. Pour l’instant, cela ne concerne que les États-Unis et le Canada, mais il y’ a de fortes chances que cela se propage au reste du monde.

La raison exacte de cet accord n’est pas encore très clair, mais nous voyons plusieurs cas de figures ressortir, à savoir :

  • Un énième remaniement dans la stratégie de faire des économies pour Disney
  • La production compliquée par rapport à la facilité avec Disney+
  • Le recul des ventes des différents supports physiques (CD, DVD, Blu-ray et jeux vidéos)

Si l’on s’intéresse au second cas, Variety nous informe que les ventes de médias physiques sont en déclin depuis longtemps et qu’il n’y a aucun signe de reprise. Selon les données de l’association DEG (Digital Entertainment Group), le chiffre d’affaires des supports physiques aux USA aurait de 28%; environ 754 millions de dollars au cours du premier semestre 2023. Contre 1,05 milliard de dollars l’année précédente.

La fin du Disney Movie Club

Disney : Sony va désormais s'occuper des médias physiques

Nous apprenons également que le « Disney Movie Club », le service d’abonnement et la boutique en ligne ou il était possible d’acheter des films, s’arrête suite au nouvel accord avec Sony. Après 23 années de service et 10 millions d’abonnés, le service fermera le 20 juillet prochain.

En attendant une prise de parole de Disney, nous espérons sincèrement que cet énième chamboulement n’amène pas à de nouveaux licenciements.

Par  « Votre manque de foi me consterne » 

Publié le 21.02.2024 à 14:31.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *