Notre nouveau podcast est disponible

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

TEST – Philips Evnia 42M2N, l’écran parfait des jeux « solo »

Depuis plusieurs années maintenant, le monde des moniteurs « gaming » est en ébullition. Alors que la plupart des joueuses et joueurs se tournent vers des solutions « ultrawide », de mon côté j’ai décidé d’opter pour un format plus classique. Tout d’abord en raison de la praticité des standards, mais aussi pour la 4K. L’idée est bien sûr de pouvoir profiter de la dite résolution et des textures qui l’accompagnent. Après plus de trois longues années avec un écran de ce format en 4K qui propose une dalle VA, j’ai eu la chance de côtoyer durant plusieurs longues semaines le Philips Evnia 42M2N8900.

TEST - Philips Evnia 42M2N, l'écran parfait des jeux "solo"

Une écran affreusement addictif qui me fait encore rêver aujourd’hui. Un produit hors normes qui propose une dalle OLED taillée pour le jeu vidéo, le tout dans une robe élégante, ultra pratique avec du RGB à la clé. Attention tout de même, ce moniteur n’est pas prévu pour toutes les situations, et si vous comptez l’acheter, il va falloir vous appuyer sur mes conseils.

Sobre, élégant, ultra pratique

Histoire de vous placer dans le vif du sujet, je ne savais même pas que Philips possédait une nouvelle gamme gaming. Pourtant, ces écrans sont vendus chez nous, en Suisse, avec des prix véritablement attractifs. D’ailleurs je vous recommande d’aller jeter un coup d’œil à la gamme chez différents revendeurs. J’étais donc totalement dans l’inconnu, et j’ai été très agréablement surpris. À commencer par l’aspect de l’écran et sa praticité.

TEST - Philips Evnia 42M2N, l'écran parfait des jeux "solo"

En effet, le Evnia 42M2N propose une robe blanche toute sobre, teintée de LEDs qui sont utilisées pour l’Ambilight. Parce que oui, en plus de proposer des spécificités impressionnantes, notre moniteur s’offre même le luxe de vous immerger à travers de la lumière qui se reflète au dos de l’écran. Notez que vous pouvez régler cet éclairage de différentes manières possibles. Mais ce n’est pas ici que le Evnia 42″ excelle.

Là oui il casse absolument tous les codes, c’est dans sa praticité. Monté sur un support plutôt imposant, l’écran peut se bouger de bas en haut, mais aussi de gauche à droite et se pencher en avant et en arrière. J’ai eu entre les mains une grande quantité de moniteurs, et je peux vous le dire, sur des tailles si grandes, c’est presque impossible de trouver un fabricant qui met autant d’énergie à comprendre le besoin des gens. Bravo Philips.

OLED à 144Hz, un bonheur visuel

C’est évidemment le point le plus marquant du Philips Evnia 42M2N8900. L’OLED est une technologie de pixels auto-émissifs. Celle-ci permet un contraste infini avec des noirs d’une profondeur totale. Enfin pour faire simple, quand l’image est noire, les pixels sont éteints. Difficile de faire plus sombre. Mais ce n’est pas ce qui m’a le plus surpris avec cette gigantesque dalle OLED. C’est plutôt cette précision entre chaque couleur. C’est à la fois éclatant et vif, et en même temps ultra précis. Notez que l’OLED possède aussi la caractéristique d’offrir un angle de vision quasiment sans faille.

Histoire de rajouter une pierre à l’édifice, le Evnia 42M2N propose un taux de rafraichissement à 144Hz, monté sur une résolution maximale de 3840×2160. Un produit simplement parfait pour vos jeux solo, mais attention. Ici je vous déconseille les expériences compétitives. L’écran est beaucoup trop grand et pour son prix, si c’est le segment que vous cherchez, orientez vous vers quelque chose de plus petit, avec un rafraichissement plus élevé.

Le Philips Evnia 42M2N est un véritable bonheur pour les yeux. Un régal pour tous les sens et je dois l’avouer, ce n’était pas facile de revenir à ma bonne vieille dalle VA.

Jeux, films, bureautique

Si le Philips Evnia 42M2N8900 est terriblement efficace pour les jeux ou encore les films, je ne le recommande pas pour une utilisation « bureautique ». En effet, au début de mon essai, j’ai pris le temps de rédiger quelques articles en compagnie du moniteur. Tout d’abord, il faut s’avoir que pour éviter les brulures d’écran en raison de l’OLED, la dalle va automatiquement baisser sa luminosité si il n’y a pas de mouvements majeurs. Autant vous dire, lorsque vous rédigez des articles ou que vous travaillez simplement, votre écran va faire le yoyo sur l’éclairage et à terme ce n’est pas agréable. À un tel point que j’ai finalement décidé de continuer mes rédactions sur mon ordinateur portable.

TEST - Philips Evnia 42M2N, l'écran parfait des jeux "solo"

Le « burn-in » se produit lorsqu’une image statique est affichée pendant de longues périodes, ce qui provoque une usure inégale des pixels organiques de l’écran. Les pixels affectés par l’image statique s’affaiblissent plus rapidement que les autres, ce qui conduit à une dégradation permanente de ces pixels spécifiques et, par conséquent, à la persistance de l’image même lorsque celle-ci a été modifiée.

Ce n’est pas une critique ou un défaut, mais simplement une mise en sécurité en raison de la technologie utilisée. Il faut impérativement prendre en compte cette information. Le burn-in est une réalité et malgré les évolutions technologiques, le phénomène n’est pas encore maitrisé.

Néanmoins, pour le reste, le Philips Evnia 42M2N excelle. C’est littéralement un changement majeur visuel. D’ailleurs, après plusieurs posts Twitter avec l’écran, il s’est avéré que plusieurs membres de notre communauté, qui on franchi le cap de l’OLED, se sont retrouvés à réessayer d’anciens jeux juste pour revivre l’expérience avec un meilleur visuel. L’OLED apporte une véritable plus-value.

Parfait pour les jeux « solo »

Après plusieurs semaines en compagnie du Philips Evnia 42M2N, j’ai véritablement vécu la meilleure expérience visuelle. Le moniteur est pratique à l’utilisation, diablement beau avec son écran quasiment sans bord, et bien évidemment, cette technologie OLED qui donne à chaque image une sensation de réalisme. La technologie Ambilight vient parfaitement rajouter ce petit plus qui nous immerge encore plus dans le jeu. Clou du spectacle, les 144Hz qui procure une fluidité sans faille à l’image.

TEST - Philips Evnia 42M2N, l'écran parfait des jeux "solo"

Si vous cherchez un nouvel écran pour vos sessions gaming, je ne peux que vous recommander le Philips Evnia 42M2N. Attention tout de même, l’OLED n’est pas un élément prévu pour la bureautique. Par ailleurs, j’ai aussi remarqué un système son intégré qui n’est pas à la hauteur du reste du produit. C’est certainement la seule ombre au tableau.

Vendu aux alentours des 1’400.- CHF, il est actuellement en rabais chez certains revendeurs. Un prix certes conséquent, mais pour un produit qui offre bien plus que ces écrans ultra-larges qui flirtent avec les mêmes montants..

[Note générale : 9.5/10]

Les + :
– Terriblement pratique
– L’OLED qui sublime chaque image
– L’Ambilight un gros plus
– 4K à 144Hz

– Connectique riche
– Sobre et élégant
– La télécommande

Les – :
– Système son un peu en retrait
– Socle imposant

Acheter le Philips Evnia 42M2N en Suisse


Spécifications

Technologie dalleOLED
Taux de rafraîchissement144Hz
Taille42″
Contracte15000000 :1
Temps de réponse (g-à-g)0.10ms
Haut-parleursOui
Entrées vidéo2x HDMI (2.1), 1x DisplayPort, 1x USB-C
Compatible VESAOui
Par 

Publié le 26.10.2023 à 11:09.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *