Découvrez toute la gamme ERAZER

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Motorola Edge 30 Ultra, la puissance sans compromis

Un des rois des années 2000 sur le segment des mobiles est en train de refaire un retour fracassant sur le devant de la scène. Malgré un téléphone pliable qui peine à décoller, le fabricant Motorola propose de plus en plus de modèles orientés “haut de gamme”. Aujourd’hui, nous avons la chance de vous faire découvrir le Edge 30 Ultra. La déclinaison la plus performante et la plus efficace de ce modèle Edge 30.

Le groupe a-t-il de quoi conquérir ce segment face aux géants du milieu ? Le retour en force est-il sur le point de se réaliser ? C’est ce que nous allons voir ici.

Test – Motorola Edge 30 Ultra, la puissance sans compromis

Packaging “eco-friendly”, ultra complet et sans bavure

Actuellement, les téléphones sont de plus en plus vendus avec le minimum syndical. Si un temps les accessoires étaient une plus-value, ce temps est désormais révolu. En effet, la plupart du temps, il faut se contenter de l’appareil, et d’un câble USB. Ici, Motorola a décidé d’aller à contre-courant et propose une boite vraiment complète faite à base de matériaux recyclés.

Contenu de la boîte du Edge 30 Ultra :

  • Le téléphone
  • Un chargeur 125W avec son câble USB type-C
  • Une paire d’écouteurs intra-auriculaires avec divers embouts
  • Une coque rigide transparente
  • Quelques notices d’utilisation

C’est donc une très bonne surprise que nous propose ici Motorola. Vous n’allez pas avoir besoin de vous chercher une protection ou encore des écouteurs supplémentaires suite à votre achat. Cerise sur le gâteau, ces quelques accessoires, sont de très bonne qualité. Une force non négligeable, surtout vu le marché sélectionné par cette édition Ultra.

Ergonomie et connectique

La prise en main se fait sans encombre grâce à un revêtement au dos du téléphone qui assure une très bon touché. Du côté du poids, ce smartphone haut de gamme affiche 199g sur la balance. Pour le reste, on a le droit à trois boutons sur la tranche droite (volume+, volume-, home). Comme vous pouvez l’imaginer, ici le constructeur fait aussi l’impasse sur le port Jack et ne laisse que le port USB Type-C pour simple connexion. Information importante, le téléphone propose pas d’extension de mémoire via une carte SD !

En ce qui concerne le logiciel, le Motorola Edge 30 Ultra tourne sous Android 12, sans surcouche. On se retrouve donc face à une expérience Android quasiment pure, si l’on met de côtés les applications du fabricant de type ”Moto”. C’est fluide et rapide. Difficile de faire mieux en terme d’expérience.

L’écran OLED de 6.67 pouces, légèrement incurvé sur les bords, est protégé par du Gorilla Glass 5. Il offre une définition de 2400×1080 pixels. Celui-ci se permet même de proposer un rafraichissement d’image de 60HZ ou de 144HZ, ainsi qu’un mode “automatique” géré par une IA. Histoire de profiter de la fluidité, sans pour autant voir fondre votre batterie comme neige au soleil. Ces taux élevés apportent un réel confort visuel et rien ne résiste à ce téléphone au niveau de la visibilité tant l’éclairage est bien gérer. Seul point noir au tableau, une énième encoche pour le module selfie avant, même si à force, on finit par l’oublier.

D’ailleurs, on peut également reprocher au fabricant l’absence d’une certification d’étanchéité. Il ne possède que la norme IP52, ce qui le protège de la poussière et des éclaboussures, mais il n’est pas possible de le plonger sous l’eau. Un point à prendre en compte pour un éventuel achat.

Autonomie et audio

Le Edge propose une batterie de 4610 mAh. Une moyenne à l’heure actuelle, mais l’optimisation de l’appareil permet de tenir une bonne journée et demie sans charge supplémentaire. Tout en très régulièrement le téléphone. Plutôt un bon point ici. Notez qu’il est même possible de le faire durer presque 10 jours si on ne l’utilise quasiment pas. Bien évidemment, un téléphone de ce genre est fait pour être utilisé et quasiment personne ne va s’en servir de cette manière.

En pratique, en regardant une vidéo d’une dizaine de minutes en Full HD, la batterie est passée de 19% à 17% en ayant le son en stéréo. Du côté de la recharge, il a fallu environ 18 minutes pour passer de 20% de batterie à 100%. La charge est impressionnante, mais rien d’étonnent vu que tout se passe via 125W de puissance. Ce n’est pas tout, une charge sans-fil est possible avec une capacité de 50W, ou encore une charge inverse pour charger un autre appareil avec une puissance maximale de 10W.

Pour la partie audio, le téléphone possède deux haut-parleurs, c’est rare, alors c’est important de le souligner. Il délivre un son stéréo assez puissant avec une certaine profondeur; je ne parle pas de vraies “basses”, mais le son ressort agréablement bien. Pour ce qui est des écouteurs fournis, le rendu sonore est tout bonnement excellent et les basses sont vraiment présentes cette fois-ci. Une agréable surprise pour cet accessoire qui est, petit rappel, fournit avec l’appareil.

Performances

Le Motorola Edge 30 Ultra ne rougit devant rien. D’une navigation simple sur internet à des vidéos en passant par les jeux, son processeur est capable de tout encaisser. De plus, aucun crash, ni ralentissement ne s’est fait ressentir.

Pour information, le téléphone est équipé du Snapdragon 8+ Gen 1, de 12 Go de RAM et de 256 Go de mémoire de stockage.

Nous sommes donc ici face à une grosse attente sur le plan “gaming”, et bonne nouvelle; on se retrouve avec l’un des meilleurs téléphones mobiles du marché pour cette utilisation. Le Edge Ultra fait tout tourner au maximum, sans jamais plier des genoux. Sans compter que les images restent largement fluides. Nous avons aussi noté que la chauffe de l’appareil semble très bien maitrisée puisque la température reste très acceptable pour les mains lors de longues sessions. Encore un autre bon point pour l’appareil.

Deux extraits capturés sur Apex Legends Mobile et PUBG Mobile

Appareil photo

Test – Motorola Edge 30 Ultra : La puissance sans compromis

Le Motorola Edge 30 Ultra est équipé de plusieurs capteurs. Ces derniers sont aussi protégés par le fameux verre Gorilla Glass 5. De quoi “normalement” éviter les rayures sur cette partie qui ressort un peu beaucoup du téléphone. Voici de quoi est exactement équipé notre appareil du jour.

  • Capteur principal de 200 Mégapixels
  • Grand-angle de 50 Mégapixels
  • Téléobjectif de 12 Mégapixels
  • Capteur avant de 60 Mégapixels

Le rendu des photos est plutôt satisfaisant. On peut donc considérer l’appareil photo comme bon. Il a de quoi contenter la majeure partie des utilisateurs, mais il n’est pas le photophone killer, attention tout de même. Voici d’ailleurs un petit comparatif avec le dernier modèle signé Samsung, histoire de vous donner une petite idée.

Comparatif entre le Edge 30 Ultra (à gauche) et le Samsung S22 Ultra (à droite)

La qualité des photos entre les deux appareils reste assez proche même si le module de Samsung propose un peu plus de chaleur et de contraste. Il faudra probablement jouer avec les réglages pour obtenir un rendu similaire sur le Motorola.

Le Edge 30 Ultra permet de filmer en 8K jusqu’à 30 FPS, ou en 4K 30 FPS en HDR10+ grâce à son module principal. Pour la partie selfie, le téléphone permet de monter jusqu’en 4K à 30 FPS. De quoi laisser le choix sur le format que l’on souhaite utiliser.

Pour conclure cette partie “photo”, voici une petite vidéo pour illustrer la qualité de la capture vidéo. Notez que le ciel est plutôt contrasté avec une partie “jour blanc” bien présente.

Conclusion

Le Motorola Edge 30 Ultra est un excellent smartphone haut de gamme. Il a tout pour plaire et s’en sort haut la main face à une concurrence redoutable. Equipé d’Android 12, le téléphone à de quoi affronter toutes les épreuves possibles et ne faiblira devant aucune application. Ce constat ne s’arrête pas là, puisque entre son autonomie, son bel écran et ses performances, le Edge 30 Ultra peut se vanter de jouer dans la cour des grands. La partie photo n’est pas en reste avec une multitude de capteurs qui vont s’adapter à toutes les situations possibles.

Motorola se hisse donc au niveau de la catégorie premium des smartphones, tout en conservant un prix d’achat en dessous des tarifs dans ce segment. Avec en plus quelques accessoires bienvenus qui sont compris dans la boite.

Un quasi sans faute de la part de Motorola et un appareil qui vaut vraiment le détour. Pour nous, c’est un retour gagnant au sommet qui mérite d’être mis en avant.

[Note générale : 9.5/10]

Les + :

  • Packaging ultra complet
  • Des performances premium
  • Un bel écran OLED
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Recharge turbo
  • Le prix “que” 899.-

Les – :

  • Pas de prise Jack
  • Le bloc photo qui ressort beaucoup
  • Encoche module selfie sur l’écran
  • Manque la certification d’étanchéité

Vous pouvez retrouver le Motorola Edge 30 Ultra dans sa version 256Gb chez Digitec contre 899 CHF.-.

Contexte du test
– Appareil proposé par Motorola via Contcept
– Non sponsorisé

Par  « Votre manque de foi me consterne » 

Publié le 23.01.2023 à 07:15.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *