Venez participer à notre calendrier de l’avent 2022

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Preview – The Wandering Village, à dos d’animal

Si vous habitez en Suisse et que vous aimez les jeux de stratégie ou de gestion, vous avez certainement croisé le titre The Wandering Village. Un titre développé chez nous, par l’excellent studio Stray Fawn. Ces derniers sont à l’œuvre sur le très bon Retimed ou encore Niche – A Genetics Survival Game, qui rappelle furieusement Spore. Nous avons eu la chance de tester une démo de leur prochain titre qui se déroule à dos d’animal. Une créature étrange qui permet à la civilisation de survivre. Voici notre avis sur cette démo qui sera disponible pour tout le monde du 21 au 28 février via Steam. Avant de vous lancer dans le vif du sujet, un énorme merci au studio pour l’accès.

En hauteur

The Wandering Village vue sur le dos de l'Onbu

The Wandering Village est un city builder qui se mélange à la survie. En effet, toutes vos parties se déroulent sur le dos d’une créature qu’on appelle Onbu. Celle-ci a sa propre barre de vie, de nourriture, de fatigue et de contamination. Votre but est donc de faire vivre votre petite colonie tout en vous occupant de faire vivre votre maison sur pattes. Notez que votre survie en dépend puisque la terre, du moins au sol, n’est plus vivable. Une couche toxique plane et tue les êtres vivants. Attention, je vous l’annonce déjà, ce nuage peut aussi se développer en hauteur, il faudra donc bien gérer cette problématique, tout comme la faim, par exemple.

L’évolution

The Wandering Village arbre des recherches

Dans The Wandering Village, l’évolution se fait de manière “classique”. En effet, vous allez devoir récolter des ressources primaires, puis via un gros arbre des connaissances débloquer de nouveaux bâtiments. Il y a quelques mécaniques qui sortent du lot et qui sont très bien amenées. Par exemple, vos villageois peuvent faire n’importe quelle tâche, mais vous pouvez construire des bâtiments pour gérer les priorités. Cela permet de rendre vos habitants plus efficaces dans leurs travaux quotidiens. Un aspect non négligeable, bien que le jeu vous laisse voir le danger arriver.

Du côté de l’évolution toujours, il faudra aller assez vite dans les développements liés à l’animal. Votre survie dépend de lui, si vous avancez assez, vous allez même pouvoir lui indiquer quel chemin il doit prendre. Parce que oui, dans The Wandering Village votre carte évolue elle aussi. Vous allez traverser plusieurs biomes et par moment des croisements seront affichés et à partir d’une certaine évolution, vous allez pouvoir choisir où aller.

Jamais frustrant

The Wandering Village zoom sur le village

Parfois, la gestion ou les city builder peuvent être frustrants. Après des heures de jeu, voir partir en fumée votre progression peu froisser. Mais heureusement ce n’est pas le cas de The Wandering Village. Le jeu est accessible, le danger se manifeste assez tôt, après une première partie de quelques heures, j’étais prêt à attaquer un second run avec les connaissances qui me manquaient. Attention tout de même, le jeu ne nous prend pas par la main, tout est très bien expliqué, mais ce sera à vous de comprendre certaines subtilités.

Beauté fatale à surveiller de très près

The Wandering Village animation dans le village

Sa date de sortie n’est pas encore connue, mais si vous aimez le genre, je vous conseille vivement de garder The Wandering Village dans un coin de votre tête ou même en l’ajoutant dans votre liste de souhaits. En plus d’un gameplay accrocheur qui vous propose de la douceur dans son approche, le jeu possède une direction artistique à faire tomber les cœurs. Il génère une paisible ambiance musicale qui colle très bien à son visuel. Je vous le répète encore une fois, cette démo sera accessible à tout le monde du 21 au 28 février. Dernière information à retenir, le jeu arrive aussi du côté des consoles Xbox. Cerise sur le gâteau, il sera parachuté dans l’Xbox Game Pass à son arrivée.

The Wandering Village nourrir le Onbu
Par 

Publié le 17.02.2022 à 09:01.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *