À la recherche d’une console « Next Gen », rejoignez-nous !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Phytomancer, un jeu plein de bonnes intentions

Phytomancer, c’est l’histoire d’un petit groupe de personnes (ils sont suisses, vive la fondue!) qui s’est donné trois mois pour créer un petit jeu-vidéo.

Menu du jeu
Voici le menu du jeu

Le pitch est simple, dans Phytomancer, des usines polluantes créent des tuiles noires qui ne sont rien d’autre que de la pollution que vous allez devoir endiguer grâce à vos pouvoirs. Ces derniers vous permettant de mener à bien votre mission. Pour y parvenir, des champignons vous permettront de détruire une tuile de pollution, par exemple. Vous allez pouvoir aussi utiliser des arbres qui, eux, permettent de faire barrage à ladite masse noire. Le jeu étant assez court, je ne vous divulgue pas tous les pouvoirs à votre disposition, histoire de garder une surprise.

Un jeu aux graphismes soignés et à la bande son envoûtante

Dans ce type de jeu, des fois, la simplicité aide à la lisibilité et c’est le cas ici. Tout est extrêmement lisible sans jamais rendre les graphismes trop simplistes. Aidé par une une belle bande son, on se sent impliqué dans le jeu où la pollution met notre nature en péril.

L'un des niveaux que propose le jeu
C’est simple, mais très joli

Qui aurait gagné à appuyer son propos.

En effet, le jeu se dote d’un caractère écologique afin de sensibiliser sur la pollution, mais il loupe le coche et n’insiste pas assez sur ce point. Un exemple, dans le jeu, j’ai dû faire pousser des champignons, mais ça s’arrête ici. Je pense que plus de détails liés au fameux champignon et à son rôle dans notre environnement est nécessaire. Il faut faire passer un message important et louable, appuyer dessus plus fort aurait été mieux.

Une fin de jeu trop difficile

Le jeu n’est pas bien long, comptez environ 2h pour boucler les 10 niveaux que le jeu propose. Pour 3 euros, c’est correct. Par contre, préparez-vous à passer la moitié du temps sur les deux derniers niveaux qui manquent un poil d’équilibrage tant la difficulté contraste avec les 8 premiers niveaux. Néanmoins, cela ne gâche pas plus que ça l’expérience du jeu.

écran de victoire
Le jeu a une grosse courbe de difficulté aux niveaux 9 et 10

Quasiment pas de bug

De plus en plus dans l’industrie du jeu-vidéo, les jeux sortent remplis de bugs faisant attendre impatiemment le divin patch aux joueurs. Il est donc normal de noter que le jeu est très bien fini et ne souffre que d’un seul bug à ma connaissance. Très Léger, il s’agit du texte de la fenêtre de discussion du personnage nous accompagnant dans l’aventure qui est mal incrusté

le seul bug que j'ai trouvé pendant le jeu
Quelques soucis d’affichage du texte

Phytomancer se doit d’appuyer un peu plus sur son propos écologique. J’espère aussi que dans un futur proche le jeu va proposer des niveaux procéduraux. Ceci afin de prolonger l’expérience, mais néanmoins, il reste une très belle surprise que je vous recommande chaudement.

[Note générale : 3/5]

Les + :
– Une gameplay simple, mais efficace
– Très joli

Les – :
– Les deux derniers niveaux, trop difficiles
– Une génération de niveaux procéduraux afin de prolonger l’expérience (2 heures)

Par  « Our Princess is in Another Castle » 

Publié le 07.10.2021 à 16:42.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *