À la recherche d’une console « Next Gen », rejoignez-nous !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Sniper Elite VR, simulateur d’air fusil

Un épisode « logique » pour la saga

Test - Sniper Elite VR, simulateur d'air fusil

Parce que oui, la réalité virtuelle pour tirer à distance ça apporte une réelle immersion. Sniper Elite est une saga que j’affectionne tout particulièrement. Elle vous raconte des histoires qui se déroulent durant la seconde Guerre Mondiale avec une tournure plus « légère ». Le gameplay s’oriente action avec une petite dose d’infiltration. Le cœur de son univers se place dans les phases de shoot. En effet, vos tirs lointains et bien placés sont bien notés et l’effet WOUAH est omniprésent grâce à une kill-cam plutôt « détaillée ». Bien sûr, les différents jeux vous proposent des affrontements à plus courte distance. Voilà donc l’âme de la saga, et bonne nouvelle, dans Sniper Elite VR, tout est conservé. Avant de vous parler des bonnes, comme des mauvaises choses, un grand merci à l’éditeur pour la clé.

Un tir dans le mille

Sniper Elite VR ne modifie en rien ce que la licence a mis en place durant toutes ces années, et c’est tant mieux. Le titre vous propose une histoire que vous-même vous-vous remémorez. Le thème de la deuxième Guerre Mondiale est donc bien omniprésent, des décors jusqu’aux armes. Attention tout de même, ne vous attendez pas à un scénario digne de Control. Ici nous sommes proches de ce qu’on retrouve d’un film d’action où le héro, c’est vous.

Les missions s’enchainent plutôt « facilement ». Le « menu » dans lequel vous choisissez vos missions est plutôt original et il vous donne toutes les informations sur vos performances. Parce que oui, Sniper Elite VR possède son petit côté scoring qui vous prouve que vous pouvez toujours faire mieux.

L’univers respecté

Test - Sniper Elite VR, simulateur d'air fusil

Comme je vous le disais, l’univers est respecté. Les armes sont nombreuses et heureusement qu’il n’y en a pas plus. En effet, les rechargements se font entièrement manuellement. Je vous laisse imaginer le bonheur avec les snipers à verrou. Côté durée de vie, comptez sept heures si vous jouez avec le but de terminer le jeu « assez vite ». Bien sûr l’aspect scoring est là pour rallonger la durée de vie du jeu.

Le titre se parcours uniquement en FPS, un point plutôt logique, mais que je préfère mentionner. L’aspect réalité virtuelle donne un charme au jeu et à l’immersion, même si cette dernière est souvent brisée, mais j’y reviendrai plus bas. Les déplacements se font au joystick, la téléportation est aussi proposée. Il va falloir donc choisir de tourner la caméra de manière fluide et peut-être ne pas supporter, ou alors de manière saccadée, ce qui vous sort de l’immersion, mais qui ne rend pas malade les gens. Pour terminer, vous pouvez opter pour la téléportation, que je recommande de moins en moins.

Si les mouvements restent un problème de mon point de vu en VR, Sniper Elite VR offre une bonne expérience de tir. En effet, vos allez devoir tenir vos armes de manière « naturelle ». Vous comprendrez très vite que viser n’est pas si simple que ça. Le cas s’aggrave lorsqu’il faut regarder dans une lunette de manière correcte tout en pointant dans la même direction vos deux mains. C’est un très bon point que décroche le jeu ici.

Techniquement il faut se réveiller

Attention, avant de commencer ce chapitre, je ne pointe pas du doigt directement le jeu, mais les jeux en VR de manière globale. Nous sommes en 2021, la technique a évolué depuis 2014. Pourtant j’ai l’impression de voir toujours le même rendu hormis pour quelques titres. C’est vide, l’économie sur le nombre de polygones se ressent et c’est vraiment dommage. Le jeu arrive sur le PSVR ainsi que du côté de l’Oculus Quest en plus de notre version SteamVR, mais ce n’est pas une raison pour rester là-dessus. Le gap entre les jeux en réalité virtuelle et les jeux normaux devient simplement énorme, pourtant certains jeux, pour ne citer que Half-Life Alyx, arrivent très bien à proposer quelque chose de bluffant.

Test - Sniper Elite VR, simulateur d'air fusil

Ce n’est pas tout. Le visuel c’est une chose, mais la physique en est une autre. Dans Sniper Elite VR, tout comme dans de nombreux titres VR, le décor est souvent fait de simples images. Vous allez donc traverser une table avec votre main, ou simplement ne pas pouvoir toucher une caisse qui est à un centimètre de vous. Même si vous faites deux mètres pour l’attraper. Certains titres ont déjà pris le pli et offrent un univers cohérant où tout est « physique ». Partout où vous passez vos mains « virtuelles », celles-ci s’adapteront à la forme de la surface, et si vous n’avez jamais goûté à ce plaisir, je peux vous assurer que c’est difficile de revenir en arrière.

Je ne vais pas pénaliser Sniper Elite VR pour autant, le jeu doit s’adapter à ses plateformes malheureusement. Néanmoins, le titre souffre de quelques soucis de précisions dans les mécanismes de recharge par exemple. Comme je le rappelle, le test est effectué sur une version pré-patch de sortie. Ces soucis seront peut-être réglé dès aujourd’hui.

Ni bon, ni mauvais

Sniper Elite VR m’a offert ce que j’attendais de lui. Une expérience propre à la saga qui met en lumière la kill-cam et l’aspect deuxième Guerre Mondiale. Il n’est pas la killer-app de la réalité virtuelle, mais a une réelle raison d’exister. Il est sympa à prendre en main, et divertissant à parcourir. Vendu aux alentours des 30.- CHF, si vous cherchez de quoi vous occuper quelques heures, je vous recommande le titre. Je n’ai pas abordé la partie sonore, celle-ci n’a rien de particulier, mais n’est pas mauvaise, elle fait simplement ce qu’on lui demande.

[Note générale : 3.9/5]

Les + :
– L’univers totalement respecté
– La sensation apportée par la VR
– Un prix très correct

Les – :
– Quelques soucis de précision
– Une technique qui doit évoluer maintenant

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 08.07.2021 à 13:05.

2 commentaires sur «Test – Sniper Elite VR, simulateur d’air fusil»

  1. Est-ce que tu sais si la version VR est comprise avec la version du jeux non-VR ? Je veux dire, que l’on à pas besoin de payer si on possède déjà le jeux complet?

    Sinon, top l’article!! ca me donne envie d’y jouer
    Dav

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *