ANNONCES NEXT GEN
23/7 14:15
Xbox Series X, une éventuelle sortie le 13 novembre !
13/7 12:35
Evénement Xbox le 23 juillet à 18h !
1/7 18:53
Vacances ! Nous serons de retour le 13 juillet !
14/6 17:38
EA Play, le 18 juin à 1h du matin
11/6 18:02
PC Gaming Show, le 13.6 à 20h !
8/6 23:56
Playstation 5, la conférence reprend date au 11 juin à 22h !
6/6 00:17
Suivez l'évolution des différents reports https://bit.ly/3h0jYYj
4/6 22:08
AMD, les nouveaux GPUs arriveront avant les consoles
1/6 21:24
L'événement Playstation 5 est reporté !
29/5 17:48
Playstation 5, la conférence datée au 4 juin à 22h !
Nvidia présente enfin ses nouvelles cartes graphique

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

[Test] Project CARS 3, un tournant dans la saga

Project CARS 3

Project CARS, plutôt connu pour son orientation simulation, prend un virage au frein à main. En effet, le studio Slightly Mad s’est mis en tête d’en faire un jeu typé arcade. Proche de GRID, il faut l’avouer, Project CARS 3 essaie tout de même de se démarquer. Pari réussi ou non, voici mon verdict. Avant de commencer, je précise que le test a été effectué à la manette et un grand merci l’éditeur pour la clé du jeu sur PC.

Il ne simule plus

Project CARS n’est plus. Sachez le, et c’est peut être bien pour cela que le titre est plutôt mal vu dans la communauté. En effet, depuis sa sortie, les voix s’élèvent. Pourtant, le ressenti manette en main, pour un jeu arcade je précise, est plutôt très bon. Bien au dessus d’un quelconque autre jeu sur ce segment. Je pense qu’un changement de nom s’impose, histoire de faire comprendre aux gens, que non, ici nous ne sommes plus sur une simulation, mais bien sur un jeu accessible à tous.

Project CARS 3

Vu le tournant de ce troisième opus, il est normal que le titre perde quelques plumes au passage. Ne cherchez plus les dégâts, ni les arrêts au stand et encore moins la gestion de l’essence. Ici c’est le fun avant tout et jouer aux autos-tamponneuses fini même par payer. C’est d’ailleurs même conseillé au vu de l’IA qui ne semble pas vouloir vous calculer. Ce seront les premiers à vous foncer dedans si vous êtes en travers de leur chemin.

Sensations et réalité virtuelle

Comme je le disais au dessus, les sensations de ce Project CARS 3 sont plutôt bonnes. Si bien sur vous mettez de côté qu’il ne joue plus dans la même catégorie qu’un Assetto Corsa, par exemple. À la manette, le ressenti est très bon et les différents véhicules offrent chacun un excellent fealing. Par exemple, les tête-à-queue seront fréquents sur un véhicule ancien en propulsion. Mais celui-ci sera facile à dompter et finira par vous procurer une bonne dose d’adrénaline.

Project CARS 3

Dans un tout autre registre, j’ai effectué une partie du test en réalité virtuelle (Oculus Rift S). Si le moteur de Project CARS 3 ne semble pas avoir évolué depuis le deux, voir même s’est dégradé. Le jeu en VR est totalement jouable. Ajoutez à cela une accessibilité plus grande qu’un jeu de simulation et vous obtenez un combo gagnant pour tous les possesseurs de casques en recherche de nouvelles sensations. Mention spéciale à la vue casque qui offre une immersion accrue.

Richesse

Le contenu du titre est correct. Rien de révolutionnaire, le titre propose 210 véhicules pour le moment. Il gagne au passage de nouveaux circuits afin de mêler pistes et villes. Certains tracés mythique de la saga sont là et d’autre se sont effacés comme par exemple le circuit de glace. La personnalisation des véhicules est là, mais malheureusement je ne vois aucune différence une fois les éléments appliqués. À croire que GTA V fait mieux de ce côté là.

Les petits détails dignes de la saga sont là. En effet, vous allez pouvoir choisir votre tracés, choisir l’heure (nuit incluse), la météo de départ ainsi que celle d’arrivée. Vous allez aussi pouvoir choisir la vitesse du temps afin de débuter de jour et finir de nuit même sur une course de quelques tours.

Du côté des choses à faire. La carrière de ce Pcars 3 est de l’ordre du classique jusqu’aux os. Côté multijoueur, avec la perte de l’aspect simulation, des épreuves à plusieurs sont organisées, mais le charme d’un tournoi volant et réalisme n’y est plus.

Image et son

Project CARS 3 est un cran en dessous de ces prédécesseurs. Certains rendus comme la pluie par exemple, n’offre plus ce rendu si photo-réaliste. Dans les détails, le titre est perdant, mais dans la globalité, le jeu est meilleur. En effet, les éclairages et les reflets surtout de nuit sont plus travaillés et plus alléchants. Côté stabilité, le jeu n’a jamais plié, mais m’a tout de même offert quelques ralentissements sur les courses à plus de 20 concurrents en Ultra 2K. (RTX 2080, i7-8700K, 32Gb RAM).

Côté son, le contrat semble rempli, il n’y a pas grand chose à redire de ce côté-ci. La musique dans les menus et plutôt agréable, même si on y reste jamais longtemps.

Project CARS GO

Avec son aspect jeu mobile dans les menus et son tournant arcade sur la piste. Project CARS n’as plus rien d’un Pcars tel qu’on l’imagine. Si vous vous sortez ça de la tête, alors sachez que ce troisième volet n’est pas mauvais du tout dans son approche, bien au contraire. Avec des sensations assez agréables, le jeu est même “sympa” après une longue journée de travail. Malheureusement, je ne suis pas certain que ce soit suffisant pour que celui-ci marque les esprits.

[Note générale : 3.8/5]

Les + :
– Un tournant arcade pour certains
– Les bonnes sensations à la manette
– La compatibilité VR toujours présente
– Le contenu correcte…

Les – :
– Un tournant arcade pour d’autres
– Les menus façon jeu mobile
– La technique plus faiblarde
– …mais peut faire mieux

Project CARS 3
Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 01.09.2020 à 11:52.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *