Rejoins la seule plateforme Gaming pour parler et échanger autour du jeu vidéo

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

[Test] Ace combat 7 : Skies unknown

Ace combat 7 titre

[Note : ce test est un extrait du dossier sur la franchise Ace Combat, que vous pouvez trouver en intégralité ici]


Chers lecteurs de JVMag.ch et fans d’aviation en tout genre,

JVMag a eu l’honneur de recevoir une clé d’accès anticipé, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit du retour d’Ace Combat 7, une licence qui m’est très chère. Avant tout, je remercie donc JVMag pour l’accueil dans l’équipe des rédacteurs et pour m’avoir donné la chance de spammer Ace Combat 7 afin de vous délivrer un test de qualité ! (Pas comme sur un autre site bien connu, si tant est que le testeur y ait vraiment joué ☻ )

J’ai profité de ce test pour rédiger un dossier complet sur la licence Ace Combat, que je vous invite à lire avant de vous plonger dans ce test, que vous retrouverez également en dernière page du dossier. Sinon, vous trouverez ci-dessous le test d’Ace Combat 7 uniquement.


Reprenant une expression française datant du XIIè siècle, j’ai rongé mon frein en attendant la sortie de cet épisode intitulé Skies Unknown ! Il faut en effet savoir que je suis un fan inconditionnel de la saga et que j’ai grandi et rêvé avec. Dès lors, vous l’aurez deviné, l’aviation militaire me passionne aussi au plus haut point ! Sachant ceci… il est impossible de ne rien attendre de grandiose de Bandai Namco.

Pour ceux qui auront lu mon dossier sur la licence, voilà tout ce dont Ace Combat 7 : Skies Unknown est l’héritier, voilà tout ce dont tout fan est en droit d’attendre de cet opus ! Petite précision, je ne parle pas des autres opus car ils ne gravitent pas autour de la même Storyline de l’astéroïde ULYSSES. Ce rappel aura aidé, je l’espère, ceux n’ayant pas joué aux autres opus à mieux comprendre les maintes références dans Ace Combat 7 à ses prédécesseurs et à permettre aux anciens joueurs de sourire aux références !

Ace Combat 7 Gripen
Cockpit du Gripen E, fameux avion suédois, lors d’une mission VR !

Nous sommes donc désormais en 2019, soit 12 ans après la sortie du dernier opus se déroulant dans Strangereal, et il est temps pour vous de remonter dans vos cockpits pilotes !


Plan du test :

  • 1 – L’histoire et les missions de Skies Unknown
  • 2 – Et au niveau du gameplay global ?
  • 3 – Les plus et les moins de cet opus et ce qu’il faut en conclure

Ace Combat 7 Sol1
Mihaly alias Sol 1 ! Ce vieux bougre vous donnera du fil à retordre, surtout en difficulté As !

L’histoire

Pour planter le décor, Erusea a, de nouveau, déclaré la guerre à Osea, pensant que ces derniers ne faisaient que les mettre en cage en construisant notamment l’ascenseur spatial. Nous sommes 15 ans après le début de la précédente guerre entre ces deux états États. Le fond de toile de cette guerre est majoritairement animé par l’utilisation de drones de la part des Érusiens et leurs deux « Arsenal Birds », changeant radicalement la face des conflits.

Ace combat 7 Arsenal bird
Le terrible Arsenal Bird et sa horde de drones MQ-101

L’enjeu majeur est la prise de contrôle de l’ascenseur spatial, construit par Oséa dans le but d’aider les efforts de reconstruction après la chute de ULYSSES 1994XF04. On notera notamment que dans les cinématiques, il est indiqué comme étant le seul moyen de conquérir l’espace. En effet, les autres navettes spatiales ayant été laissées à l’abandon, tout repose sur lui.

C’est à travers les yeux d’Avril, jeune mécanicienne de génie qui a retapé son propre F-104C Starfighter et ceux du talentueux Dr. Schroeder que l’histoire nous sera relatée avec l’intervention fréquente de la princesse d’Erusea. Je vous invite à en apprendre plus sur les personnages dans les liens ci-dessous.


L’emblème personnel de Trigger !

Ainsi, vous incarnez Trigger, pilote novice (comme d’habitude pour ne pas changer 🙂 ), qui débute au sein du Mage Squadron en tant que Mage 2 à Fort Grays Island. Vous effectuerez 4 missions en tant que Mage 2. Mais à la quatrième, une erreur inconnue, du moins à ce stade de l’histoire, vous fera abattre l’ex-président Harling et vous enverra tout droit en cour martiale !

Ace combat 7 444th air base
444th Air Base, d’apparence armée mais… De trompes l’œil !

Vous vous retrouverez donc déchu de votre poste de Mage 2 et envoyé dans la 444th Air Base, au sein d’un escadron pénitentiaire. Pour vous prouver à quel point le commandant de la base se fout des pertes de l’escadron, il l’appellera Spare Squadron. Un nom doucement ironique ! Et vous en ferez partie en tant que Spare 15. Il vous faudra expier vos fautes en réalisant vos missions avec brio ! Malheureusement, la guerre étant ce qu’elle est, vous perdrez certains de vos coéquipiers Spare et vous ferez un ami, Count ou bien Spare 2.

Ace combat 7 mirage 2000
Le mirage 2000-5 de Trigger au sein du Spare Squadron et ses fameuses 3 marques d’infamie
Ace combat 7 squadron
Form up Spare Squadron !

Ace combat strider
L’emblème de votre nouvelle unité, Strider Squadron !

Pour vos bonnes actions réalisées, et notamment l’escorte du commandant de la base, la destruction d’un drone expérimental ennemi, vous serez affecté au Long Range Strategic Strike Group (LRSSG) 124th Tactical Squadron Fighter Stider Squadron en tant que Strider 1 ! Tandis que votre ailier Count sera désespérément resté au rang de Cyclops 2, vous enviant et se chamaillant avec le leader du Cyclops Squadron, Cyclops 1 Wiseman.


ace combat stonhenge
Deux des massifs canons de Stonhenge et l’Arsenal Bird abattu !

S’en suit la défense d’un monument mythique, Stonehenge. Grâce à ce dernier, vous abattrez l’Arsenal Bird. Quel plaisir de voler au-dessus de Stonehenge, nostalgie quand tu nous tient !


ace combat 7 wyvern
Le Wyvern, quelle classe ! Belle création.

Puis viendront d’autres missions dont une d’infiltration pour finalement libérer Farbanti et mettre la pâtée à Erusea. Pourtant, un acte complètement fou viendra perturber les prochaines missions. Les deux nations, Osea et Erusea, ont chacune envoyé des chasseurs avec missiles interstellaires, détruisant tous les satellites de communication militaire. Mais dans leur destruction, c’est tout le réseau de satellites privés qui va aussi tomber ! Votre IFF sera indisponible et il vous faudra identifier chaque cible avant de l’abattre. Ainsi, vous en arriverez au duel avec Mihaly, dans lequel il pilote le X-02S Strike Wyvern, version améliorée du fameux X-02 Wyvern, avion fictif inventé pour la série. Cela vous laissera le champ libre pour abattre le dernier Arsenal Bird.

ace combat 7 adf faken
l’ADF-01F Faken qui a servi de bases aux drones ADF-11 et ADF-11F

Vous pensiez que l’histoire s’arrêtait là ? Que nenni ! En effet, deux drones viennent perturber vos plans et abattre vos alliés après la destruction de l’Arsenal Bird. La particularité de ces drones vient des données techniques récupérées après les vols de Mihaly, ils acquièrent donc toutes ses capacités de vol en plus d’être des ADF-11F se démultipliant en ADF-11.

ace combat 04
Un exemple du vol en espace clos, le Megalith de Ace Combat 04 : Distant Thunder

Et là, c’est un combat acharné garanti ! Il vous faudra les arrêter avant que leurs données ne soient transmises à toutes les usines de drones et ne relancent la guerre. Et après les avoir abattus, il vous faudra entrer dans un tunnel menant à l’ascenseur spatial afin de détruire le dernier. Classique mais efficace mission finale de la licence : voler en espace clos tout en devant manœuvrer !

Le petit bonus de cette histoire, c’est entendre la capitaine Kei Nagase qui vous remercie d’avoir sauvé l’ascenseur spatial. Je vous invite à écouter attentivement ses paroles lorsque vous y jouerez car il indique potentiellement un tournant que Ace Combat pourrait prendre dans les années à venir…

Nous voilà rendus pour l’histoire. Ainsi, vous aurez compris que Skies Unknown vous propose une grande variété de missions. Allant de la pulvérisation de flottes entières et de plateformes à l’infiltration chirurgicale planqué au fond d’un canyon, tout y est ! Il ne vous restera plus qu’à définir le meilleur avion à employer pour votre mission !

ace combat 7 arsenal bird
L’un des Arsenal Bird en mauvais posture, il est au tapis !

Petite anecdote très hypothétique ! Dans la mission 10 Transfer Orders, une allusion est faite au mur de Donald Trump à la frontière du Mexique. En effet, vous vous rendez, en escortant un avion de transport, en Bulgurdarest. Cette nation a érigé tout un mur entourant ses frontières. L’AWACS dira avec ironie que c’est pour “marquer leur indépendance”.


Et le gameplay alors ?

Pas de panique j’y arrive !

Prise en main

ace combat 7 f-35
Le F-35C en vol de nuit, gare aux bâtiments !

La licence Ace Combat a toujours fourni une prise en main facile, pour ne pas rendre le jeu trop compliqué pour le joueur. Sur Xbox, les commandes sont les mêmes que dans Fires Of Liberation et la manette réagit très bien. On ne peut cependant pas déterminer la sensibilité des commandes. Peu importe ! Celle de base est très bien telle qu’elle est. Il manquerait toutefois une gâchette pour le lacet car les boutons ne permettent pas d’être extrêmement précis. Vous avez toujours la possibilité de sélectionner deux types de commandes. Une “simulation” et une autre “arcade”. En arcade, pas vraiment de roulis et pas de tonneaux possibles, les commandes de vol sont faites pour les novices ou joueurs arcades. En simulation, en revanche, vous vous retrouvez la tête dans tous les sens et en tous temps, c’est un régal!

Petite particularité de cet opus concernant les armes SP, une petite animation s’affiche pour expliquer visuellement quels sont les effets de la munition. Honnêtement, c’est une bonne aide dans vos choix, je plussoie !


Quid de l’environnement ?

ace combat 7 cockpit
Au milieu des nuages, la pluie apparaît sur la verrière de mon cockpit, attention à la formation de givre !

L’apparition des nuages dans Skies Unknown est une avancée énorme. En effet, ils vous permettent de vous cacher, de tromper un missile ennemi et vont même jusqu’à givrer votre avion si vous y restez trop longtemps ! Ils affectent en revanche le verrouillage de VOS missiles et la visibilité est réduite. Ace Combat a toujours profité d’un environnement au sol assez riche, bien qu’en 2D. Avec l’arrivée de ces nuages mais également des éclairs, des courants aériens qui affectent votre trajectoire et de tous les bâtiments en 3D, Bandai Namco signe ici une réussite en termes d’immersion. Concernant les courants aériens, je les ai trouvés juste assez présents pour gêner le joueur mais pas trop pour ne pas le frustrer, bon dosage ! Seul petit bémol au niveau de l’environnement, le feu et les explosions ne rendent pas véritablement bien. Espérons que ce soit mieux réalisé sur la version PC (que j’ai acquise bien évidemment !).


Les graphismes

ace combat 7 f-16c
Le F-16C, votre premier avion ! Et non pas le F-4E !

L’équipe de Bandai Namco a réalisé des progrès sans précédents en douze années. Notamment, au niveau de la modélisation des avions qui comportent désormais myriades de détails satisfaisants à l’oeil ! Bien que les traits soient certaines fois grossis, des traits plus détaillés ne seraient pas forcément judicieux. En effet, rares sont les fois où vous vous focaliserez sur un avion en vol, car l’action veut que vos yeux soient toujours en mouvement et le flou qui en découle rend les avions complètement “propres” ! Ainsi vous vous sentirez réellement aux commandes d’un avion comme si vous y étiez, peu importe la vue pour laquelle vous optez.

Les tableaux de bord sont détaillés et vraiment propres,c’est un régal à admirer. En revanche, l’animation des instruments de bord tels que l’altimètre auraient dû bénéficier de plus de soins pour mieux s’immerger. Mais bon, Ace Combat ce n’est pas de la simulation pure et vous n’avez absolument pas besoin de cela pour prendre du plaisir ! Notamment grâce à un ATH de qualité.

ace combat 7 mirage 2000-5
On remarque vraiment le détail qui a été apporté aux avions dans cet opus, les textures sont propres et le rendu magnifique ! Quoi de mieux pour un Mirage 2000-5 ?
ace combat 7 brifieng
L’une des maps de briefing de Skies Unknown

Je soulignerai également le coup de modernité apporté au briefing. Cela peut sembler étonnant, mais il est vraiment dynamique, la voix-off ne parle pas seule et les animations sont vraiment satisfaisantes, c’est un point intéressant à noter !

Attention toutefois aux ressources demandées par le jeu… Sur Xbox One X, il est très difficile de rester à 60 FPS. Dans les grandes batailles qui impliquent une multitudes de drones ou d’explosions, il est fréquent de descendre à moins de 30 FPS. Cela peut-être agaçant de temps à autre, même si le jeu reste tout aussi beau. Ace Combat n’aime pas la fumée, arrêtez donc de tout détruire ! Je vous en dirais plus au niveau du jeu sur PC.

ace combat 7 fumée
Attention à la fumée ! Mais quelle beauté !

Les points d’amélioration

Ace combat 7 plan des pièces
Attention à la manière dont vous vous y prenez pour atteindre une pièce en particulier ! En blanc, la bonne méthode vers MAXSPEED+, en orange et rouge, la mauvaise !

Nouvelle fonctionnalité de Ace Combat 7, l’apparition des points d’amélioration au détriments des crédits habituels. Vous débloquerez l’arbre de recherche après la première mission. Il vous faudra les accumuler afin de débloquer les pièces, avions et armes spéciales disponibles dans l’arbre de recherche. Attention cependant, à l’inverse des précédents opus, vous ne pouvez plus vendre vos avions/armes spéciales et autres améliorations. Investissez donc sagement vos PAM pendant la première campagne ! En effet, il vous faudra avancer dans l’arbre de recherche dans un sens bien précis.

Il y aura également des pré-requis pour débloquer tel avion ou telle pièce et le sens de déblocage va de gauche à droite. Exemple sur l’image ci-dessus, pour débloquer la pièce MAXSPEED+, vous devrez impérativement développer l’arbre du MIRAGE 2000-5 puis la pièce SP.W.PAYLOAD+ puis le GRIPEN E. Vous ne pourrez pas passer par F-14D puis YAW.MOB+ puis F/A-18F puis MSL.RELOAD+ puis MISSILE.PAYLOAD+ car à ce stade, il vous faudrait aller vers la gauche. Je vous laisse un lien vers le fandom qui décrit l’arbre de recherche : techtree

C’est bien beau les PAM mais ça s’utilise comment ?

Eh bien c’est assez simple. C’est tout bonnement de la personnalisation. Vous avez jusqu’à 8 emplacements pour ajouter des pièces à votre avion. 40 points sont autorisés pour chaque catégorie de pièce (Fuselage,Armes,Divers). Ainsi, telle pièce vous coûtera 8 points en armement et une autre vous en coûtera seulement 5, à vous de choisir judicieusement vos pièces pour pour être le plus efficace possible avec votre avion ! Je vous laisse ici un lien vers le fandom résumant parfaitement l’utilisation des PAM et des pièces

ace combat 7 upgrade
Ici le Disque Aubagé monobloc de niveau 1 qui prend 3 points de fuselage

Les succès

Haha nous y voilà ! Les fameux succès de Ace Combat. Eh bien à vrai dire, il n’y pas forcément grand chose à attendre par rapport aux autres opus, ce sont sensiblement les mêmes. Il y a cette fois ci 24 as ennemis à abattre qui apparaissent en réunissant des conditions particulières et 25 médailles à obtenir, dont les classiques “Finir la campagne rapidement”, “Toute la campagne à la mitrailleuse, etc…

ace combat 7 médailles
Personellement, je collectionne les médailles et il m’en manque deux, avis aux généreux donateurs, un geste pour NobSya !

Le comportement de l’IA dans Skies Unknown

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le changement de comportement de l’IA est RADICAL en fonction de la difficulté choisie. En effet, en facile, les ennemis auront tendance à rester assez statiques et ne feront pas des manœuvres exceptionnellement difficiles. En revanche, plus vous montez dans la difficulté et plus l’IA sera vicieuse. Exemple vécu, les tanks sont d’habitude uniquement dédiés au SOL-SOL. Pourtant, il m’est arrivé de prendre un obus d’un tank qui me visait lors d’un mitraillage, phénomène reproduit mais étant averti, j’ai pu virer à temps. Attention donc, notamment aux boss du jeu et aux drones qui seront beaucoup plus rapides ! Mais tout cela est récompensé, car plus la difficulté est élevée, plus vous gagnez de PAM !

ace combat 7 combat
Bien plus simple avec des PAM ! Quoi qu’en difficulté As, pas forcément…

La bande sonore de Skies Unknown

C’est connu, on apprécie aussi la licence pour sa bande sonore. Que dire de Liberation Of Gracemaria ou Pixy contre Cipher dans The Belkan War ? À part que ce sont des œuvres musicales abouties ? Eh bien Skies Unknown, même si l’opus est derrière Fires Of Liberation à mon humble avis, n’est pas en reste. La bande son reste dynamique et épique. Elle vous fait plonger complètement dans l’univers et l’ambiance adéquate. Bandai Namco a également réussi à moderniser sa bande son avec un côté électro de temps à autre et même un chouïa de sonorité d’anime dans une mission. Alternant entre le rock et le symphonique également, j’ai trouvé la bande son étonnamment aboutie. Je vous laisse apprécier Faceless Soldier, Daredevil et également Lighthouse dans les vidéos ci-dessous.

Lighthouse !
Daredevil !

Faceless Soldier !

La personnalisation des avions

La customisation des avions comprend le choix du skin, entre 5 skins différents, le choix de l’emblème à afficher et le choix du surnom en multijoueur. Les emblèmes sont de très belle qualité et on note les emblèmes de Wardog Squadron, Garuda Team, Galm team et bien plus encore ! Des rappels des précédents Ace Combat qui sont tout à fait bienvenus.

Comme dans les opus précédents, l’obtention de skins se fait via l’accomplissement de succès, via l’acquisition de médailles et par des victoires obtenues sur des as ennemis.

ace combat 7 mirage square squadron
Le Mirage 2000-5 peint aux couleurs de Spare Squadron, les marques d’infamie étant présentes sur la dérive.

Les plus et les moins de cet opus et ce qu’il faut en conclure

Et voilà ! Nous avons déjà fait le tour de Skies Unknown ! Il est temps d’en tirer des conclusions.

Skies Unknown est à mon avis un retour en force réussi de la licence. Je ne lui trouve aucun gros défaut sur lequel pointer mon doigt… La sensation de liberté est aussi présente que dans les premiers opus et il est bon d’avoir une histoire qui tient la route et qui continue les précédentes. À terme, le concept semble tendre à prendre quelques pieds d’altitude… On peut même envisager l’apparition des batailles en haute altitude si vous avez correctement suivi l’histoire.

ace combat 7 su-37
Les tuyères impressionnantes du SU-37 Terminator

Dans sa globalité, l’histoire de Skies Unknown est satisfaisante. Elle ne vous fera pas autant rêver que Squadron Leader ou The Belkan War ,mais sert à mon humble avis de tremplin pour une histoire encore plus grande vers un futur opus. En revanche, elle pose tout de même de grosses questions en matière d’utilisation de drones et d’une guerre interstellaire incluant la perte de notre réseau satellitaire. Bien que cela ne soit que de la fiction, ceci sert également de mise en garde.

Le seul bémol de l’histoire est le passage par Spare Squadron. J’ai eu énormément de mal avec l’AWACS Bandog, qui traite l’escadron comme des chiens, et j’ai trouvé les explications de la création de Spare Squadron un peu tirée par les cheveux, mais passons. Vous passerez du bon temps pour une durée de vie de la campagne somme toute moyenne, cinématiques inclues. Soit environ 6h30 si vous prenez le temps.


Au niveau des avancées faites par Bandai Namco, il est clair qu’elles sont présentes. L’immersion est de plus en plus satisfaisante et je ne parle pas de la VR, qui est présente avec 5 missions différentes sur Playstation 4. Je tiens une fois de plus à faire remarquer le travail exceptionnel fait au niveau du décor, peu d’éléments sont encore en deux. Cela dynamise la map, notamment avec l’apparition d’une météo dynamique. Les détails apportés aux avions sont également un énorme plus, car rien ne vient perturber l’œil comme une texture pixélisée ou un tableau de bord fait alarrache.com.

ace combat 7 a10
Si ça, ça ne vous donne pas envie de monter dans le cockpit…

En bref, je ne suis pas déçu de cet opus. Il n’est certes pas le meilleur pour moi, mais il est plus que digne d’appartenir à la licence. Ayant déjà fini la campagne cinq fois, je peux vous assurer ne pas en avoir terminé pour autant ! Il ne manquera que le test du multijoueur, que je ne traiterais cependant pas maintenant.

Et voici les notes !

Gameplay : 4.5/5 
Graphisme : 4.5/5
Durée de vie : 4/5
Scénario : 4.5/5

Général : 4.25/5

Merci de votre lecture et au prochain article !

J’allais oublier, les cinématiques de Skies Unknown sont ici ! 🙂

Sources :

  • https://acecombat.fandom.com
  • Ace Combat 4 : Distant Thunder PS2
  • Ace Combat 5 : Squadron Leader PS2
  • Ace Comat Zero : The Belkan War PS2
  • Ace Combat 6 : Fires Of Liberation
  • Ace Combat 7 : Skies Unknown
Par  « When history witnesses a great change, Razgriz reveals itself... first, as a dark demon. As a demon, it uses its power to rain death upon the land, and then it dies. However, after a period of slumber, Razgriz returns... » 

Publié le 29.01.2019 à 18:30.

2 commentaires sur «[Test] Ace combat 7 : Skies unknown»

  1. Grand fan de la série comme toi je partage ton avis l’attente fut très longue mais aucunement déçu du résultat ! Beaucoup de plaisir de voler à nouveau.

    1. Complètement ! Et très honnêtement, Bandai Namco m’a vraiment impressionné pour le coup. Le seul point négatif restant est le multijoueur, j’en attendais un peu plus. En revanche, la VR est une réussite complète et en plus de cela, on peut d’attendre à une extension de la VR aux autres plateformes et peut-être même autres missions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *