Notre nouveau podcast est disponible

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Stream Deck+, productivité et simplicité

Fer de lance de la marque Elgato, le Stream Deck+ est le dernier venu de la gamme dédiée aux streamers, mais pas seulement.

Avant de vous lancer dans le test, il faut bien comprendre de quoi on parle. Un Stream Deck+ est un « ordinateur de bord » permettant de configurer pléthore de raccourcis ne pouvant pas être effectués via le clavier. Il permet également de gérer le déroulement d’une séance de streaming. Voire même de vous assister lors de l’utilisation de Photoshop.

Vendu à un tarif avoisinant les 200.- CHF, ce nouvel assistant vaut-il la peine d’y investir une telle somme ? C’est ce que nous allons voir.

Merci à Corsair France de nous avoir envoyé le produit.

Test - Stream Deck+, productivité et simplicité

Packaging efficace et épuré

Elgato a fait le choix de la simplicité avec un emballage cartonné et robuste du plus bel effet. Une fois ouvert, nous trouvons :

  • Un second carton de protection comprenant les notices d’utilisation
  • Le Stream Deck+
  • Un câble USB-C tressé
Test - Stream Deck+, productivité et simplicité

« C’est peu » me direz-vous. Et bien figurez-vous qu’il s’agit ici d’un appareil misant tout sur l’ergonomie et la simplicité; il aurait été totalement contraire à la philosophie de la marque de proposer mille et un accessoires.

L’appareil en lui-même est de bonne facture. En effet, son design est réussi et la taille des tuiles et molettes est idéale.

Constitué de huit tuiles personnalisables, de quatre molettes et d’un petite bande LCD tactile, la place ne va pas manquer et les choix de personnalisation sont vastes.

Tuiles tactiles8 rétroéclairées
Bande tactile1 écran LCD (10,8 cm x 1,4 cm)
Molettes rotatives4 pouvant pivoter à 360o avec une fonction bouton
Dimensions13,8 cm x 14 cm x 11 cm
Poids465 grammes

Installation simple, mais…

L’installation s’est faite sans le moindre accro. Il suffit simplement de connecter le câble USB-C à l’appareil et à l’ordinateur et le tour est joué. Chose importante cependant; il faut veiller à placer l’appareil de manière à ce que celui-ci soit facile d’accès. La meilleure solution reste donc de la placer dans l’espace entre l’écran et le clavier.

Une fois connecté, il va falloir aller chercher le logiciel officiel du Stream Deck. Et il n’est pas facile à trouver au premier abord.

La plupart du temps, le navigateur Internet nous dirige directement vers la page des différents plugin, alors qu’il s’agit de la partie suivant l’installation du logiciel principal. Après quelques recherches un peu laborieuse, il faut directement se rendre sur le site du fabricant (ici) et le tour est joué.

La partie logiciel

Une fois cette légère galère d’installation passée, il est temps de voir ce que propose le logiciel dédié. Toujours dans un soucis de simplicité, le programme se présente ainsi et il n’est pas difficile de comprendre son fonctionnement :

Comme vous pouvez le voir, il s’agit simplement de la face avant du Stream Deck dans laquelle il suffit de « glisser-déposer » les différents plugin installés. Et c’est là que l’on se rend compte à quel point les possibilités sont infinies. De plus, Elgato propose un catalogue de plugin que l’on peut installé en un seul clic et qui va permettre de pousser encore plus loin la customisation.

En parlant de la bibliothéque de plugin, nous avons pu remarquer que ceux-ci avaient beaucoup de peine à s’installer et qu’il fallait s’y reprendre à plusieurs fois avant que l’installation se fasse. Visiblement, il ne s’agit pas d’un problème venant de l’appareil, mais bien du site lui-même car nous avons eu plusieurs fois la page d’erreur 505.

Maintenant, prenons un exemple de personnalisation d’une des tuiles; le but ici est de créer un raccourci pour accéder à un site Internet. Voici ce qu’il s’affiche :

Il suffit donc d’aller dans la colonne de droite, se choisir système et de cliquer-déposer « Site Web ». Ensuite, il est possible de nommer le site et d’ajouter l’adresse de celui-ci. Une fois ces étapes réaliser, il faut maintenant choisir une icone à ajouter depuis votre bibliothéque. Si vous n’en avez pas, pas de panique, le software comprend tout un tas d’icônes différentes à ajouter à votre guise.

Mieux encore, si vous cliquez sur « créer une icône », une page Internet s’ouvre et vous permet de la créer à votre guise en important directement une image qui sera redimensionnée à la taille correspondante à la tuile.

Voici la page Web en question :

Une fois toutes les étapes terminées, vous aurez normalement ce type d’affichage :

De notre côté, voici à quoi ressemble l’interface de notre appareil après une petite dizaine de minutes :

Uniquement réservé aux streamers ?

Même si le Stream Deck+ est pensé à la base pour les streamers, son utilisation va bien au-delà de ça. L’exemple ci-dessous en donne la preuve, nous avons orienté notre appareil dans un pur style bureautique :

Outre le fait d’avoir plusieurs raccourcis Internet, nous avons également pu installer un « Speed-Test » qui va directement s’afficher sur la tuile; un gadget qui s’avère vraiment utile et qui évite d’ouvrir une énième page Internet.

Il est également possible d’ouvrir l’outil « Mémo » d’un simple clic, d’ouvrir le gestionnaire de tâches et même d’utiliser des sons pour embêter nos collègues lors de nos discussions sur Discord.

Quant à l’écran « barre » tactile, son utilisation est double; elle peut être utilisée de manière autonome en appuyant dessus (CF. Capture d’écran) ou en tandem avec les molettes rotatives, pour gérer le volume par exemple.

Conclusion

Après une quinzaine de jours en compagnie du Stream Deck+, je peux affirmer sans gène que nous sommes face à un formidable assistant qui saura simplifier la vie des streamers, mais également des rédacteurs et autres adeptes de la simple bureautique. Son utilisation est très vite intuitive et il est vite devenu indispensable durant mon quotidien.

Ses choix de raccourcis sont infinis et font de l’appareil un must-have, si tant soit peu que vous ayez le budget à y consacrer. Quelle que soit l’action effectuée, le SD+ répond toujours présent et son temps de réponse est exceptionnel.

Oui, l’ordinateur de bord s’adresse avant tout aux créateurs de contenu, mais il s’adapte également à tout autre utilisation de par sa grande polyvalence. On pourrait également ajouter que son utilité peut s’avérer majeure si vous n’utilisez qu’un seul écran.

Test - Stream Deck+, productivité et simplicité

L’essayer, c’est simplement l’adopter.

[Note générale : 9.5/10]

Les + :
Packaging simple et sans fioriture
Un bel appareil et des finitions premium
Simplicité d’utilisation
Les possibilités infinies de personnalisation
Polyvalence

Les – :
Logiciel compliqué à trouver
Installation des plugin un peu hasardeuse

Vous pouvez retrouver le Stream Deck+ chez Brack.ch  pour 211.- CHF.

Contexte du test
– Appareil proposé par Corsair France
– Non sponsorisé

Par  « Votre manque de foi me consterne » 

Publié le 16.10.2023 à 12:01.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *