Venez participer à notre calendrier de l’avent 2022

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Monorail Stories, un jeu de collaboration

*🎵Dum dum dum🎵* … Prochain arrêt : “Test – Monorail Stories” … *🎵Dum dum dum🎵*

Aaaaaah, une nouvelle aube se lève et il est temps de commencer notre journée. Il nous tarde de prendre les transports publics pour nous rendre à notre destination. Ainsi se présente le jeu Monorail Stories par le studio tessinois, Stelex Software, sorti le 30 septembre dernier. Nous incarnons deux personnages différents, prenant un monorail chaque matin et soir, mais qui ne vont jamais se rencontrer. Néanmoins, les décisions prises lors des voyages ont des répercussions importantes dans la trame narrative. En effet, jouer en solo ou à deux, vos choix auront des conséquences dans votre expérience du jeu. Vite ! Montons rapidement à bord du monorail afin de découvrir les différentes facettes de ce titre vidéoludique !

Test - Monorail Stories, couverture du jeu

Arrêt “Récit”

Un océan clair, deux îles verdoyantes, et un rail reliant ces archipels, voici comment se présente l’écran du jeu. Le monde dépeint semble merveilleux par ses attraits naturels et futuristes. Silvie et Ahmal sont les personnages principaux de Monorail Stories, chacun se dirigeant vers la ville opposée à l’un et l’autre. Chaque itinéraire dans le monorail permettra aux personnages principaux d’interagir avec le décor et les autres voyageurs, les choix réalisés pouvant changer drastiquement la fin de l’histoire. Bien que Silvie et Ahmal ne se croisent pas, leurs actions influencent les trajets de l’autre.

Test - Monorail Stories, écran titre

Le jeu s’ouvre sur un lundi matin, les utilisateurs du monorail se rendant à leur destination, soit à la Ville de L ou de M. Au fur et à mesure que nous progressons, on apprend rapidement à connaître les autres voyageurs. En effet, certains sont récurrents, d’autres apparaissent sur les parcours des deux personnages principaux. Ainsi, plus la trame narrative avance, plus nous pouvons former des relations amicales ou aggressives avec les autres passagers. Les contrôleurs du monorail, une vieille dame avec un chat, une auteure d’ouvrage fantaisie ou un homme louche forment la pléthore d’individus que nous pouvons rencontrer sur le transport publique. C’est alors que chaque jour de la semaine nous promet un voyage intéressant et inattendu.

L’univers représenté de Monorail Stories est peu commun. Il nous faut rassembler les pièces du puzzle pour le comprendre. C’est à travers nos investigations que nous nous rendons compte de la complexité et des problèmes politiques qu’entretiennent les deux villes séparées par l’étendue eau. Plus nous explorons, plus nous nous rendons compte du passé difficile des conflits et la venue d’une nouvelle organisation suspicieuse…

Arrêt “Gameplay

Monorail Stories est un jeu narratif dans lequel nous pouvons faire des choix de dialogue. Certains sont limités par le temps, les joueurs devant rapidement sélectionner une option. Les multiples conversations avec les passagers sont extrêmement importantes car cela nous permet d’atteindre efficacement les objectifs mais également à apprendre à connaître le monde du titre vidéoludique.

Test - Monorail Stories, choix de dialogue

Certains choix ont des effets sur la trame narrative, affectant négativement ou positivement le récit. Dépendamment de nos décisions, nous pouvons soit recevoir une flamme ou un coeur, l’un impactant péjorativement l’histoire pendant que l’autre influence favorablement le récit. De plus, les conséquences de nos actions sont logiques, les personnages se souvenant des interactions précédentes. Par exemple, si nous décidons de faire une remarque auprès d’un enfant, sa mère ne va guère apprécier. Par la suite, elle n’aidera pas Silvie dans ses futures quêtes. Autre exemple, si nous écoutons l’histoire de Robert, triste d’avoir perdu son travail, notre sympathie nous récompensera. Par conséquence, Ahmal peut s’approcher du chômeur et peut-être même en lier une amitié fructueuse.

Bien que Monorail Stories peut être jouer en mode solo, il est recommandé de le finir à deux. La base de ce titre vidéoludique se rapporte au concept de la collaboration. C’est en coopérant que les deux personnages principaux peuvent obtenir une bonne fin au jeu. Ainsi, chaque utilisateur prend possesion de soit Silvie, soit Ahmal, les joueurs libres d’aider son homologue. En effet, le premier jour introduit parfaitement la nécessité de collaboration entre les personnages principaux, Silvie ayant perdu son écharpe porte-bonheur. Ahmal retrouve l’accessoire vestimentaire sur un siège du monorail et pourra donc décider de le mettre dans la boîte à objects trouvés ou non.

Pour chaque fin de journée, vous recevrez un récapitulatif des actions prises dans le jeu, vous démontrant les décisions positives, négatives et neutres. Cela permet d’observer efficacement nos choix et que les dialogues avec les passages secondaires sont tout autant importants que simplement faire avancer la trame narrative. En outre, nos actions neutres n’auront pas toujours un impact immédiat dans le récit mais dévoileront une grande importance durant un moment précis. Si nous reprenons l’exemple de l’écharpe de Silvie, sa perte aurait des conséquences dans sa relation amoureuse avec Charlie.

Arrêt “Direction artistique”

Le studio, Stelex Software, a adopté un style graphique en “pixel art” très coloré. On apprécie les détails des décors des wagons, la diversité des apparences des individus ainsi que l’originalité du cadre narratif. Bien que le titre vidéoludique se présente sous format side-scroller, il y a beaucoup d’éléments visuels, facilitant l’immersion dans le jeu. C’est presque dommage que nous ne pouvons pas explorer les deux villes et suivre les personnages principaux hors du monorail. L’univers de Monorail Stories est alors riche de par sa narration mais également grâce aux représentations graphiques.

Gare terminus

Monorail Stories est un jeu narratif étonnant, fourni de surprises et axé sur la collaboration. Le concept-même de ce titre vidéoludique se repose sur une thématique certes importante mais souvent délaissée. En effet, c’est à travers la coopération que nous pouvons mener à bien une vie agréable. De plus, cela fait du bien de voir un jeu jouable à deux, différent des titres vidéoludiques multijoueurs à la mode. Bref, Monorail Stories est un produit helvétique rafraichissant, accessible à tous et visuellement riche.

*🎵Dum dum dum🎵* … Nous vous remercions d’être monté à bord avec nous et nous vous souhaitons une belle suite de journée. … *🎵Dum dum dum🎵*

[Note générale : 8/10]

Les + :
– Un mode solo et multijoueur
– Un jeu facile à prendre en main
– Un concept narratif et de jouabilité original
– Une direction artistique riche en pixel art

Les – :
– Des actions parfois peu évidentes
– Un jeu trop court

Contexte du test :
– Clé offerte par Stelex Software
– Joué sur : PC

Par  « Un bonbon ou un sort ? » 

Publié le 20.11.2022 à 15:29.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *