Le festival incontournable du gaming, esports et cosplay

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Nokia G21, endurant, efficace, abordable

Après presque deux ans d’absence sur le segment de l’électronique domestique, nous sommes de retour. Aujourd’hui, on se tourne vers un premier téléphone mobile qui nous a été proposé par Nokia. Un téléphone qui se vend comme très autonome à un prix plutôt alléchant. Avant de vous lancer sur notre ressenti et si oui, ou non, il faut se ruer dessus, nous tenons à remercier le constructeur avant tout. Le test est entrecoupé de différents chapitres, et si vous cherchez les spécifications complètes, ça se passe sur le site officiel via le lien juste ici.

Packaging “environnemental”, aspect simple et efficace

Le packaging est simple, la boite contient le téléphone, un chargeur de 10W, un câble USB Type-C et les manuels d’utilisation en plusieurs langues différentes. Un protection d’écran est fournie et déjà installée. Ne vous attendez pas à avoir quelque chose de supplémentaire comme des écouteurs par exemple, du moins dans notre pays. Comme vous le savez, certaines régions du monde sont desservies autrement.

Nokia insiste sur cette simplicité et cette économie de matériel afin de promouvoir l’écologie. En effet, le fabricant s’est même allié au groupe “Let’s Plant Together”, qui va s’occuper de planter des arbres, pour chaque téléphone vendu. Encore une fois, rien ne nous indique si ce geste plutôt noble couvre uniquement les achats via le site officiel de Nokia, ou si il vise aussi les revendeurs tiers.

Ergonomie

La prise en main se fait très facilement, l’appareil de 190g ne glisse pas grâce à son revêtement arrière en plastique rigide (Polycarbonate). Notre G21 possède un USB Type-C et un port jack 3.5mm, ce qui le rend très pratique selon le type de casque/écouteurs que vous possédez. Le téléphone se déverrouille sur la tranche droite avec un bouton pressoir qui fait aussi office de lecteur d’empreinte digitale. D’ailleurs, sur cette même tranche, on retrouve le bouton pour le volume.

La tranche gauche possède un bouton pour activer l’assistant Google ainsi qu’un clapet pour les cartes SIM. Ce dernier est aussi utilisé pour ajouter une carte microSD, histoire d’agrandir la mémoire de l’appareil.

Le G21 tourne sur Android 11 sans surcouche. Autant vous le dire, c’est très agréable et facile d’utilisation. Le téléphone est de base réglé sur l’interface “geste”. Une option modifiable facilement via les menus. Via la manipulation, vous allez pouvoir retrouver les trois boutons en bas de l’écran.

L’écran de 6,5″ en 1600×700 HD+ suffit à rendre bien lisible ce qu’il y a à l’écran, que ce soit un article sur internet ou une vidéo YouTube. On notera juste une encoche sur l’écran (pour l’objectif photo avant), mais c’est un détail qui fini par être l’oublié avec le temps.

Test - Nokia G21 homescreen

Autonomie et audio

Doté d’une batterie de 5050mAh, le Nokia G21 est fait pour tenir longtemps. D’ailleurs, Nokia annonce sans trop se mouiller trois bons gros jours d’utilisation. De mon côté, après 44h d’utilisation “normale”, le G21 affichait encore 65% de batterie restante. D’ailleurs, c’est tout à fait compréhensible que Nokia utilise la batterie comme argument de vente, puisque celle-ci est tout bonnement excellente. Je note qu’avoir regardé une vidéo de 20 minutes m’a seulement enlevé 2% de batterie.

Il y a tout de même un point noir à relevé, le téléphone ne propose pas de charge sans-fil.

En utilisation quotidienne, je n’ai pas eu de crash ou de ralentissement. De manière globale, tout tourne très bien. La navigation dans les menus se fait de manière très fluide et l’écran qui propose un taux de rafraichissement de 90hz augmente bien le confort visuel.

Coté audio, un seul haut-parleur est présent sur ce Nokia G21. C’est n’est pas embêtant, et puisque nous sommes sur un segment de prix “entrée de gamme”, il n’y a pas de quoi être surpris. Ce seul haut-parleur propose un son tout à fait honorable, sans révolutionner quoi que ce soit.

Performances

On attaque le chapitre qui peut s’avérer être le plus délicat avec un appareil de cette gamme. Bien heureusement, le G21 ne se laisse pas faire. En effet, j’ai été agréablement surpris après avoir essayé plusieurs titres. À savoir que sur les 4 jeux testés, un seul affichait des graphismes “moyens” et quelques ralentissements. Côté pratique, j’ai noté une augmentation de la chaleur assez flagrante sur Genshin Impact.

Voici une compilation en vidéo capturée directement depuis le téléphone sur ces différents jeux :

  • Dead Trigger 2
  • Asphalt 9
  • Genshin Impact
  • Call of Duty Mobile

Appareil photo

L’appareil photo principal arrière propose un capteur de 50MP. Celui-ci est accompagné de deux objectifs secondaires de 2MP (Macro) et 2MP (Large). Evidemment un flash arrière LED s’ajoute au reste. En ce qui concerne l’appareil photo avant, celui-ci possède un capteur de 8MP.

Le tout est desservi par un logiciel photo avec traitement par intelligence artificielle qui est énormément mis en avant par Nokia. Voyez par vous-même:

Prendre de bonnes photos est difficile. Du moins, c’était le cas avant. Avec le Nokia G21 et sa triple caméra de 50 MP comprenant un capteur principal, un de profondeur de champ et un macro, prendre des photos de qualité est un jeu d’enfant. Il est équipé d’une fonction avancée de traitement de l’image en basse lumière qui vous permettra de donner vie à toutes vos idées.

En pratique, le capteur photo permet de prendre de jolis paysages avec de jolies nuances de couleurs. Malheureusement, on voit vite les limites dès qu’il s’agit de décors lointains ou lorsqu’on commence à jouer avec le zoom. Disons simplement que l’appareil photo suffit à prendre quelques clichés de ses vacances, et va rendre service dans diverses situations. Si vous ne cherchez pas un “photophone”, vous ne risquez simplement pas d’être déçus.

Côté vidéo, le constat est le même. Sans révolutionner son petit monde, le rendu est tout à fait honorable. Si ce n’est pas simple à assimiler, gardez en tête que l’appareil se vend à moins de 200.- CHF. En dessous des photos, vous pouvez retrouver un essai vidéo.

Test - Nokia G21, endurant, efficace, abordable
Test - Nokia G21, jour blanc
Test - Nokia G21, zoom

Conclusion

Nokia nous met ici en face d’un appareil qui est plutôt “bon” dans tous les domaines, et qui excelle sur certains points, comme l’autonomie. Un téléphone qui peut se prendre pour un weekend sans penser au chargeur, ça ne court pas les rues. De plus, sa facilité d’utilisation le rend accessible à tout le monde. Du côté des performances, le G21 vous permettra de pouvoir jouer à la plupart des jeux mobiles sur le marché, mais il faudra faire quelques concessions. L’appareil photo/vidéo suffira aux communs des mortels et vous permettra quand même d’immortaliser de bons moments. À noter que vous allez pouvoir emmener le smartphone avec vous durant vos vacances à la mer/piscine puisqu’il est résistant aux éclaboussures.

Le Nokia G21 est fait pour durer et on nous promet 2 ans de mises à jour logicielles et sécurité. De quoi être tranquille un bon moment.

C’est un grand oui pour ma part et je le conseille à tous ceux qui cherchent un téléphone à prix abordable et dont les capacités sont tout simplement fantastiques pour son prix de vente.

Les + :

  • Une batterie colossale de 5050mAh
  • Polyvalent à souhait
  • Excellent rapport qualité/prix

Les – :

  • Pas de charge par induction
  • Encoche sur l’écran
  • Une partie photo “acceptable”
Test - Nokia G21, endurant, efficace, abordable

Vous pouvez retrouver le Nokia G21 dans sa version 128Gb chez Digitec contre 175 CHF.- CHF.

Par 

Publié le 10.07.2022 à 08:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *