La saison des annonces gaming débute ! Voici les informations.

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – ROG Fusion II 500, une fausse note qui résonne

Comme nous le mentionnons à chaque fois, le son est un marché compliqué. Bien que tout le monde participe à ce ce dernier, peu de constructeurs “gaming” sortent du lot. En effet, certains misent plus sur le design et le confort que sur le but premier d’un casque. Nous ne vous le dirons jamais assez, si vous cherchez un bon périphérique audio, tournez-vous un maximum du côté des firmes pour lesquels l’audio est leur seul créneau. Ce constat est malheureusement bien trop souvent présent, et ce n’est pas notre test du jour qui nous fera dire le contraire. Nous avons eu la chance grâce à Asus Suisse de découvrir le ROG Fusion II 500. Un casque onéreux, de qualité, mais qui sonne malheureusement faux. Voici notre verdict sur cet énième périphériques RGB.

Fabrication de qualité

Test - ASUS ROG II 500 image arceau

Nous sommes habitués aux produits Asus, du moins dans la branche ROG et, il faut le dire, nous n’avons jamais été déçus. La qualité des matériaux et l’assemblage général des produits sont toujours au programme. Un point important à soulever puisque beaucoup de concurrents n’arrivent pas ce niveau. Il n’est pas rare d’avoir des plastiques qui grincent assez vite chez certains constructeurs. Ici c’est un sans faute. La mousse pour la tête est définitivement très agréable, les coussinets interchangeables (similicuir/textile) sont de très bonne facture et l’aspect général respire la qualité. Un éclairage RGB est bien sûr en place, ce dernier va éclairer l’arrière et non l’avant.

Test - ASUS ROG II 500 coussinets

Du côté des boutons, le touché ne sonne pas creux et les crans sont précis. Un travail ici aussi de qualité dont certains autres acteurs ont de quoi s’inspirer. Cerise sur le gâteau dans tout cet amas de fabrication, Asus a trouvé bon de loger des petits rappels ROG. Comme par exemple le logo dans la partie rétractable de l’arceau de tête.

Bien qu’il soit agréable à porter, notez ici que ce ROG II 500 pèse 310 grammes ! Un poids supérieur à beaucoup de casques sans fil. Malgré son avantage sur sa qualité, après plusieurs heures d’utilisation, vous finirez par ressentir son poids sur votre tête.

Attention, il est filaire

Oui, et si vous ne prêtez pas attention à ce (gros) détail, vous allez être déçus. Vendu à plus de 200.- CHF, Il est très difficile de nos jours de s’imaginer voir un casque gaming à ce prix, proposer uniquement une connectique filaire. Pourtant, c’est le cas ici avec cet Asus ROG II 500. Enregistrez donc bien cette information, surtout pour la suite de l’article. Notez tout de même que son avantage réside dans le fait de devenir compatible avec absolument tous les appareils.

Test - ASUS ROG II 500 musique jack

Toujours dans la connectique, vous allez pouvoir utiliser votre casque via un câble jack/jack ou encore un double USB Type-C. De plus, un adaptateur est fourni si votre appareil source ne possède pas de connectique Type-C. C’est bien, mais c’est surtout le minimum de nos jours à faire sur un casque filaire, surtout à ce tarif.

Test - ASUS ROG II 500 câbles

Notez une dernière chose, c’est uniquement via un PC que vous allez pouvoir effectuer les réglages du casque. La seule option disponible en tout temps est l’activation de la spatialisation 7.1 qui passe par le bouton volume que vous devez enfoncer.

Une qualité sonore à la traine

Si le casque brille par sa qualité et offre un confort notable, le son, lui, est totalement en retrait. Un très gros point négatif pour cet Asus ROG II 500. Malgré les réglages que le software Armoury Crate propose et les essais manuels, impossible de trouver un équilibre sonore. Ce n’est jamais précis. Les basses sont là, au contraire des aigues, mais le juste milieu ne semble pas exister. Ce qui donne un résultat de “son de cave” même avec un réglage “flat”. La spatialisation 7.1 semble bien faire son travail, mais impossible de profiter de l’effet en raison de la qualité globale plutôt médiocre. Malheureusement, l’expérience sonore n’est pas bonne sur ce ROG II 500, que ce soit pour du jeu vidéo, de la musique ou des films. Il est difficile de savoir si une mise à jour peut corriger ce défaut ou si le matériel est la cause de ce rendu.

Test - ASUS ROG II 500 flight simulator

En parlant de mise à jour, il y a un autre point négatif à évoquer, celui du logiciel. Ce point ne sera pas pris en compte pour la note, qui est dédiée au casque en lui même. Armoury Crate est un logiciel global qui englobe tous les nouveaux produits Asus, de la carte mère à la souris en passage par les refroidisseurs CPU. Ce dernier est une véritable usine à gaz, et qui fonctionne sans problème seulement par jour de pluie en pleine canicule. Il est grand temps que le fabricant se penche sur l’optimisation du software.

Pour clore ce chapitre “son”, voici en dessous le rendu du microphone. Celui-ci est intégré directement dans le casque, il n’y donc pas une branche qui vient devant votre bouche.

Bien, mais pas top

Test - ASUS ROG II 500 Nintendo switch

Comme vous l’avez compris, cet Asus ROG II 500 ne brille pas sur tous les plans. Malheureusement, son plus gros point faible se situe là où on l’attend le plus. Avec un prix aussi élevé, il est difficile de vous conseiller cet appareil, même si vous êtes amoureux de la marque ou que son éclairage vous fait de l’œil. N’oubliez pas non plus la variante “filaire” qui risque de refroidir plus d’une personne. Ce n’est pas la première fois que le fabricant déçoit sur ce segment, pourtant il brille presque partout ailleurs. Nous continuerons donc à dire qu’il vaut mieux éviter les marques “gaming” sur le marché de l’audio.

Note générale : 5/10

Les + :
– Très bonne qualité sur les matériaux
– Excellente fabrication
– Coussins fournis et interchangeables
– Connectique universelle…

Les – :
– … mais uniquement filaire
– Partie audio globale médiocre malgré les réglages
– Un équilibre sonore impossible à trouver

– Poids

Test - ASUS ROG II 500 comparatif Sennheiser gsp 370
ASUS ROG II 500 vs. Sennheiser GSP 370

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 03.04.2022 à 19:02.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *