À la recherche d’une console « Next Gen », rejoignez-nous !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – L’atelier du jeu vidéo, apprenez en vous amusant

Avant toute chose, sachez que L’atelier du jeu vidéo est un titre un peu spécial que j’ai pu tester ici. En effet, dans celui-ci le but est justement de… programmer un jeu vidéo ! N’ayez craintes, pas besoin de savoir coder puisque Nintendo nous a facilité la tâche en concoctant ce qu’ils appellent des “nodons”. Des boîtes de dialogue qui ont différentes fonctions et qui reliées entre elles permettent d’animer le jeu.

Test - L'atelier du jeu vidéo, apprenez en vous amusant sur Nintendo switch

Deux approches

L’atelier du jeu vidéo se divise en deux catégories. À savoir : les “Leçons interactives” et la “Programmation libre”. C’est dans ce dernier que l’on pourra créer notre jeu à partir de rien, et laisser se développer notre imagination. Mais avant de tremper les mains dans le cambouis, il faudra passer par la première catégorie. Celle-ci proposée sous forme de « leçons interactives », comme vous l’avez deviné. Elle va nous apprendre les différentes fonctionnalités pour que ce que nous imaginons puisse être retranscrit à l’écran.

Il y a 7 leçons à suivre pour créer différents types de jeux (plate-forme, course, tir, réflexion, adresse). Une fois les différentes étapes de programmation réalisées et notre jeu terminé nous accèderons à quelques casse-têtes. Il va falloir les résoudre pour confirmer que les différentes fonctions de la leçon ont bien été acquises.

Dans le bain dès le début

Après une petite introduction, la première leçon va nous emmener à la création d’un jeu de plate-forme. Dans celui-ci il y a 2 personnages qui incarnent le chat et la souris. L’interface de programmation se décompose en 2 écrans. À savoir celui où s’affiche le jeu et l’envers du décor. Là où sont placés les différents nodons qui créent les mécanismes du jeu. Ces nodons et les liens qui les lient sont le cœur de la programmation. Ils représentent tout autant le personnage que l’on incarnera, que les différents éléments du décor ou les différentes fonctionnalités comme le mouvement d’objets, des minuteurs, des téléporteurs, etc.

Le jeu a vraiment été développé pour tirer partie le plus possible des capacités de la Switch comme le jeu en multi, l’utilisation séparée des Joy-con ou du gyromètre et l’écran tactile.

Une fois la première leçon terminée, la programmation libre sera débloquée et vous pourrez si les doigts vous démangent, directement vous lancer seul. Lorsque vous aurez terminé les 7 leçons, une quarantaine de nodons vous seront encore inconnus, une cinquantaine de casse-têtes additionnels vous permettront d’en faire la connaissance.

Des futurs talents

J’avoue que j’ai eu du mal à me lancer pleinement dans le jeu à cause des dialogues répétitifs et de traits d’humour inutiles qui pour moi ralentissent vraiment le rythme. Mais l’atelier du jeu vidéo a été développé pour donner aux jeunes, voir très jeunes enfants l’envie de découvrir comment l’on crée des jeux vidéos et j’imagine que ces dialogues les aideront à mieux acquérir les mécanismes et débrider le sérieux que peut impliquer la programmation d’un jeu en y apportant une touche plus ludique.

Malgré le confort qu’apporte un grand écran de télévision, j’ai uniquement joué Switch en main. Le placement, étirement, paramétrage des nodons est réellement des plus intuitif en tactile. Ce jeu m’a donné très envie de compliquer les enchaînements de mécanismes, d’agrandir les niveaux et de personnaliser le rendu.

Test - L'atelier du jeu vidéo, apprenez en vous amusant sur Nintendo switch

Si vos créations vous rendent fier et que vous voulez que d’autres personnes s’y essaient, elles pourront être partagées, mais malheureusement uniquement sous forme de lien et sans avoir un vrai “Store” où parcourir les créations personnelles.

Apprendre en s’amusant

En conclusion c’est un jeu créatif, technique, intéressant, qui permet de s’essayer à la programmation de jeux vidéo de façon ludique quel que soit son niveau ou son âge. Pour terminer, je rappelle que le jeu est disponible uniquement sur Nintendo Switch.

[Note générale : 4/5]

Les + :
– Intéressant
– Addictif
– Donne envie d’aller de l’avant

Les – :
– Rébarbatif dans les dialogues
– Répétitif dans les leçons interactives

Par  « Boundzò. Bón n-an. Balé-mè sën fran ! » 

Publié le 18.07.2021 à 13:28.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *