À la recherche d’une console « Next Gen », rejoignez-nous !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Test – Necromunda: Hired Gun, si proche du but

Je connais très mal l’univers Warhammer 40K, mais les FPS c’est mon domaine, alors je me suis dis pourquoi pas. Pourquoi pas tenter cette expérience qui s’annonçait bien sombre et bien dynamique. Je ne me suis pas trompé sur ces deux points, mais sur tout le reste. Mon avis sur Necromunda: Hired Gun a pris malheureusement du retard pour des raisons techniques. Le jeu souffrait dans un premier temps d’énormes problèmes de performances, et ensuite ma sauvegarde a tout simplement disparu des fichiers Steam. C’est donc tout un processus qui m’a valu de recommencer en tout et pour tout trois fois l’aventure. Malheureusement, autant d’acharnement n’en vaut pas la chandelle et je vais vous expliquer pourquoi. Avant de commencer, un énorme merci à l’éditeur pour la clé du jeu.

Un endroit inconnu

Test - Necromunda: Hired Gun, si proche du but

Vu que je découvre la licence, je me suis lancé complètement à l’aveugle. J’ai découvert un univers entier, de nouveaux termes, un nouveau bestiaire, etc… Malgré tout ceci, j’ai trouvé le jeu plutôt pauvre dans son scénario. Le titre vous fait incarner un personnage que vous choisissez au début, vous voilà ainsi hors-la-loi et votre but est de tuer un autre hors-la-loi. De mon point de vue, je suis venu pour le shoot, cela m’est donc plutôt égal. Mais en ce qui concerne les fans de Warhammer, c’est un problème. Il y a tellement d’histoire à raconter sur une panoplie de personnages que c’est dommage d’être passé à côté.

Necromunda: Hired Gun m’a surpris par son level design. Si on me demandait d’imaginer un univers très sombre, très mécanique avec des bas fonds infréquentables, je l’aurait surement imaginé comme ça. L’immersion à ce niveau est présente, c’est un fait. L’ambiance et d’ailleurs soupoudrée d’une excellente bande son plutôt rock.

Un énorme mix de faux pas

Test - Necromunda: Hired Gun, si proche du but

Si Necromunda propose donc un univers alléchant et surtout dans son jus, il est chargé de faux pas. En effet, alors que le level design est une réussite, les développeurs de Streum On Studio ont raté le coche de la mise en place des ennemis. Ces derniers sont en groupe, ou se cachent derrière des portes qui s’ouvrent à un instant calculé. Un peu à la façon des titres de jeux mobiles où vous avancez dans des zones et vous attendez que les ennemis vous tombent dessus. Pire encore, certains ennemis apparaissent à deux mètres de votre arme. C’est dommage et ça brise énormément l’immersion.

Un autre faux pas notable est celui de DOOM. L’inspiration à la dite saga est forte, très forte. Le titre est ultra dynamique, les sensations de shoot très proches et vous pouvez « exécuter » chaque ennemi. Le problème est que Necromunda: Hired Gun n’est pas DOOM. C’est imprécis, les armes ne sont pas aussi explosives et bien sûr, l’intelligence artificielle est complètement dans les choux. Pour vous donner un exemple, si vous passez dans le dos d’un ennemi, il y a de fortes chances que celui-ci ne se retourne pas. Il est donc à votre merci et bien sûr, il se laissera faire.

Necromunda n’offre pas une expérience convaincante, il souffre de petites lacunes parsemés ici et là qui, une fois accumulées, rendent difficile le jugement positif. Un peu comme ce hub central qui vous permet d’accéder à des marchands et de choisir la mission à effectuer. L’idée est bonne, mais absolument pas creusée. Ou encore votre compagnon le chien qui vous suit et que j’ai fini par oublier dans le 90% des cas.

Techniquement difficile

Necromunda: Hired Gun pc 4k

Necromunda est beau, c’est une réalité. Il offre une panoplie de réglages sur PC et même la technologie DLSS ! Si vous ne connaissez pas ce terme, voici notre article qui vous expliquera ce dont vous devez savoir. Malgré tout ceci, le titre est une catastrophe d’optimisation. Après l’avoir testé sur une RTX 2080 et une 6900 XT, en 4K, le jeu n’arrive pas à rester stable. C’est très fluide, mais il est parsemé de micro-stuttering. Des drops de FPS par-ci par-là qui gâchent ces moments d’intenses combats qui sont pourtant si fluides. Pour jouer dans de bonnes conditions, j’ai tiré un trait sur la 4K et j’ai opté pour la 2K en medium. Là encore les micros lags sont présents.

Le mauvais équilibre

Necromunda: Hired Gun pc 2k

Il est difficile de juger ce Necromunda. Il offre un très bon level design et une plastique plutôt alléchante. Dans sa globalité il est dans le thème de son univers. Néanmoins, il est impacté par des faux pas et des inspirations mal réussies. Il n’est pas intéressant scénaristiquement parlant et nécessite moins de dix heures pour venir à bout du jeu. Il a le mérite d’exister, mais si vous cherchez un FPS à scénario tournez vous vers la saga Metro et si vous cherchez un véritable défouloir, sautez sur DOOM. Hired Gun a un très bon fond, mais il est plutôt mal exploité. Je rappelle pour terminer que le titre est disponible aussi sur Xbox One et Playstation 4.

[Note générale 2.2/5]

Les + :
– Un univers original est respecté
– Une bande son explosive
– Techniquement ça tient la route…

Les – :
– Inspiré d’autres jeux, sans les égaler
– Un doux mélange où rien n’est maitrisé
– … Mais il manque d’optimisation

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 28.06.2021 à 15:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *