Visitez le site de notre partenaire :

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

[Test] Rage 2

Avant de vous lancer dans le test de Rage 2, je tiens à remercier Zenimax qui nous a donné la possibilité de tester le titre. Ceci étant dit, que la folie commence.

Rage 2
Cette scène est vraiment perturbante

Rage 2 est la suite logique du premier volet sorti il y a maintenant 12 ans. Développé à l’époque par id software, Bethesda a trouvé bon de confier ce deuxième opus à l’équipe d’Avalanche Studio. Pour rappel, la même équipe a récemment développé le médiocre Just Cause 4. Alors Bethesda continue à s’enfoncer dans sa chute ? C’est très probable et voici pourquoi.

rage 2 landscape

Far Rage 2

Après une heure ou après plusieurs heures de jeu, le rapprochement avec Far Cry est omniprésent. Pour être même un peu plus précis, je dirai que c’est un mix entre Far Cry et Borderlands. Voici à quoi ressemble l’open-world et son contenu. Les événements aléatoires, les stations d’essence à nettoyer, la façon de sortir et de rentrer dans un véhicule. Dans chacun de ces moments, vous allez retrouver un rapprochement avec un des deux jeux cités plus haut. Et c’est dommage puisque le jeu perd déjà une bonne partie de son âme, mais ce n’est pas tout.

rage 2 camp
ENCORE un camp de nettoyé

Mad Rage 2

Une ressemblance presque honteuse avec le jeu Mad Max sorti il y a maintenant 4 ans. Entre le paysage, les routes, les rencontres avec les bandits sur la route, les courses, la patte graphique, c’est difficile de ne pas y voir une énorme ressemblance. Dans sa globalité le jeu n’est pas vilain, mais il est loin, même très loin de la plupart des productions de cette année. Voyez par vous-même.

rage 2 mad max
rage 2  nuit

Doom Rage 2

C’est certainement là que j’attendais le plus le titre. Un bon shooter bien violent, avec des armes qui font des dégâts improbables. Une fois de plus Rage 2 m’a déçu. Même si la volonté y est cette fois-ci, les phases de shoot à la Doom ne correspondent pas à l’open-world. Les placements des ennemis sont approximatifs, l’intelligence artificielle ne semble pas vraiment porter bien son nom. Les ennemis vont simplement avancer vers vous en attendant de se faire couper en morceaux. Un défouloir c’est bien, mais un défouloir en open-world c’est difficile surtout quand celui-ci est vide.

rage 2 ville
Même Star Citizen est plus vivant

Et Rage 2 dans tout ça ? Et bien c’est compliqué de trouver quelque chose de propre au jeu. La campagne se traverse à la vitesse de la lumière en ligne droite. Le scénario “tient” debout même si pour ma part, l’ennui des phases de discussions s’est vite installé. Avanlanche Studio a clairement raté quelque chose.

rage 2 combat
Hé bougez pas vous allez mourir

Après des mois d’attente je me sens déçu, j’attendais un Borderlands avec une grosse touche de Doom et finalement je me retrouve avec un mauvais mélange de plusieurs titres. Mais à aucun moment Rage 2 ne prend ses propres marques. L’action est là, mais la monotonie l’est encore plus. Je reste sur ma fin sur ce jeu que j’attendais comme “le jeu” avant les vacances d’été et le repos des éditeurs. Finalement Rage 2 porte très bien son nom.

Ma note pour RAGE 2 :
Gameplay : 4/5
Graphisme : 3/5
Durée de vie : 3/5
Scénario : 3/5
Général :
3/5

Par  « Star Citizen et Jean-Jacques Goldman font bon ménage » 

Publié le 16.05.2019 à 09:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *