Rejoins notre serveur Discord !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

[Test] Deepcool Captain 240 PRO

A l’occasion du CES le mois dernier, nous avons pu découvrir beaucoup de nouveautés, autant dans le monde informatique que dans le monde de la technologie en général. Deepcool y était présent avec ses refroidisseurs, soit notamment le Castle 360 RGB et le Captain 240 Pro, qui font tous deux partie de sa gamme gaming GamerStorm.

Et c’est ce dernier modèle que Deepcool a eu la gentillesse de nous envoyer afin que nous puissions vous livrer nos impressions au travers de ce test.

Deepcool Captain 240 Pro

Comme le watercooling est en plein expansion ces dernières années, le marché se retrouve avec de plus en plus d’options dans le domaine du refroidissement en général, ce qui renforce fortement la concurrence. Alors qu’à l’époque les AIO (All in one) étaient franchement décevants, ceux-ci se sont perfectionnés ces dernières années et permettent un accès facile au monde du watercooling et à ses performances.

Le Captain 240 Pro saura-il se démarquer des autres ? C’est ce que je vais tenter de découvrir aujourd’hui, par le biais de ce test. Durant celui-ci, je vais aborder les performances, le design et le côté pratique de ce watercooling AIO, pour répondre à cette question que vous vous posez tous : en vaut-il la peine ?

Deepcool Captain 240 Pro installé

Unboxing

Pour ce qui est du contenu de la boîte, on est bien servi. Différentes possibilités de montage sont fournies, pour les différents sockets (AMD et Intel). On y trouve également plusieurs connectiques pour le RGB, ainsi que l’AIO et ses ventilateurs rétroéclairés. Tout ceci est donc inclus de base et réparti dans des petites boîtes. On y retrouve aussi le manuel d’installation ainsi qu’un petit sticker Gamerstorm, qui n’est pas là pour nous déplaire.

Deepcool marque donc déjà de très bons points pour ce qui est du packaging, qui est des plus complets, offrant ainsi une compatibilité élargie pour son produit.

Deepcool Captain 240 Pro packaging
Le contenu de la boîte, très complet 

Installation

Pour ce qui est du montage, je dois dire que je l’ai trouvé assez simple. La liste de compatibilité pour les différents boîtiers et cartes mères est plutôtcomplète. Dans le cadre de ce test, je l’ai monté sur une carte mère z270 (6e et 7e génération) de chez MSI, dans la très connue tour Meshify-C de la marque Fractal Design, sans aucun soucis et en moins d’une heure.

Comme pour presque tous les refroidisseurs, il faut commencer par accrocher des “sockets, barrettes métalliques adaptant la disposition des trous afin de fixer le bloc-pompe au processeur.

Je tiens d’ailleurs à souligner que la pâte thermique est fournie avec l’AIO, ce qui n’est pas le cas pour toutes les marques vendant ce type de refroidisseurs.

Deepcool Captain 240 Pro bloc-pompe
La pompe, raccordée au radiateur

Une fois les Sockets mis en place, j’ai commencé à préparer l’AIO lui-même. Il a fallu visser les ventilateurs au radiateur, puis accrocher dans le boîtier la pompe sur le processeur et le radiateur sur l’une des parois (j’ai personnellement choisi la face avant de mon boîtier, car l’espace au-dessus de la carte mère était limite.

Pour ce qui est de la connectique, c’est ici que les choses se compliquent, car l’on se retrouve confronté à plusieurs choix, notamment pour ce qui est du RGB. En effet, la pompe et les ventilateurs ont 2 câbles de connexion chacun, un pour leur fonctionnement et l’autre pour les fonctionnalités RGB. On se retrouve donc avec 6 câbles, ce qui ne facilite pas le cable management.

La pompe va donc se connecter au même endroit que se connecterait tout refroidisseur de processeur, c’est à dire sur le 4-pin CPUFAN, en haut à gauche du processeur.

Deepcool Captain 240 Pro CPUFAN
La connectique de la pompe à la carte mère

Les ventilos, quant à eux, iront se connecter, comme tout autre ventilateur pour pc, au connecteur 3-pin qui leur est réservé. Pour ce qui est de la connectique RGB, elle est un brin plus subtile…

En effet, il faudra connecter les deux ventilateurs, ainsi que la pompe, à un hub (qui est heureusement fourni). Ce dernier pourra se connecter de trois manières différentes. Si l’on possède une carte mère compatible avec le RGB (ce qui n’était pas mon cas), on aura le choix entre un connecteur RGB 5 volts et un 12 volts, selon la carte.

Dans le cas où on ne possède pas de pins dédiés aux fonctionnalités RGB sur la carte mère, Deepcool a pensé à tout en intégrant une mini télécommande qui viendra se brancher dans le hub, ce qui permet de changer les effets lumineux, leur couleur, ainsi que leur vitesse. Le hub alimente ainsi les leds RGB et vous pouvez contrôler celles-ci via la télécommande fournie.

Design

Pour ce qui est de l’apparence de ce Captain 240 PRO, on se retrouve avec un design plutôt unique, à la fois moderne et novateur. Cette intégration lumineuse sur le dessus de l’AIO, avec un effet qui rappelle la circulation de l’eau, est plutôt rafraîchissante par rapport aux autres AIO présents sur le marché, qui adopte souvent une intégration du RGB en-dessous ou par une partie translucide sur le bord.

Je dois dire que j’apprécie particulièrement le look de cette pompe, avec son tuyau apparent, et ses LED.

Deepcool Captain 240 Pro RGB pompe
La pompe, abordant son design particulier

Si on regarde du côté du radiateur auquel sont fixés les ventilos, on se retrouve ici par contre avec un design qui est peu différent des autres AIO, en dehors des effets RGB qui pourront y être appliqués. Ces derniers sont en effet également équipés de leds, qui sont d’ailleurs automatiquement synchronisées avec la pompe, nous offrant ainsi la possibilité de donner un thème lumineux à notre pc.

En parlant des effets lumineux, je pense qu’il est primordial de parler de leur personnalisation. Dans le cas présent, Deepcool ne fournit pas de logiciel de gestion, mais la configuration est possible par le biais de la carte mère (si l’AIO est branché sur un port RGB) ou via la mini télécommande fournie. Cela a l’inconvénient de dépendre des fonctionnalités RGB offertes par la carte mère (et toutes les marques ne se valent pas en terme d’effets et de couleurs à disposition), mais a cependant l’avantage de nous épargner l’installation d’un énième logiciel, avec une source potentielle de conflits.

La télécommande offre pour sa part plusieurs possibilités d’effets lumineux, dans une multitude de couleurs différentes. On aura le choix entre un effet de couleur statique, de respiration, ou encore un effet circulaire entre deux couleurs. Autant dire que les possibilités ne manquent pas et que chacun devrait en trouver un adapté à ses goûts !

Performances

Tout ça c’est bien joli, mais vous vous demandez sans doute encore si ce watercooling en vaut vraiment la peine ? C’est ce que nous allons voir avec les tests de températures. Les AIO étant généralement proposés afin de satisfaire des utilisateurs qui ne possèdent aucun refroidissement à eau, je vais comparer ce Captain 240 Pro à un ventirad de base, fourni avec mon i7 6700, pour voir à quel point l’eau peut faire la différence.

J’ai donc effectué mon test en trois parties : d’abord en mode idle, c’est à dire avec aucune charge sur le processeur, ensuite avec une charge processeur de 100%, puis finalement après quelques heures de gameplay intensif sur The witcher 3, bien connu pour sa capacité à dévorer la puissance du processeur et de la carte graphique.

En mode idle, le processeur est resté stable aux alentours des 36°C avec le refroidisseur watercooling. Ce qui n’est pas étonnant, étant donné qu’il avait une charge inférieure à 5 %. Mon vieux refroidisseur Intel était déjà à ce moment aux alentours des 40°C.

Voyons maintenant ce que cela donne avec une charge CPU de 100 %

Deepcool Captain 240 Pro températures 1
Températures après 1h d’utilisation à 100 %

Comme on peut le voir ci-dessus, après 1h d’utilisation intensive (100 % de la capacité du CPU), le Captain 240 Pro s’en est pas mal tiré. Avec une température stable de 57°C, ce qui est 20°C de moins qu’avec le ventirad de base Intel qui arrivait gentiment aux 80°C, je pense que le refroidissement est conséquent.

Voyons maintenant ce que cet AIO apporte in-game, après plus d’une heure de jeu sous The Witcher 3, tous réglages en ultra :

Deepcool Captain 240 Pro températures 2
Températures après 1h de Gameplay sur The Witcher 3

Malgré une charge quasi constante de 75-95 % sur le processeur, l’AIO Deepcool a bien fait son job, avec des températures variant aux alentours de 47°C. Ce que je trouve plus que correct pour une expérience de jeu optimale. Du côté du refroidisseur stock d’Intel, après une bonne heure de jeu, les 70°C étaient facilement atteints.

Bruit

Eh oui, qui dit watercooling All-In-One dit moins de bruit qu’un ventirad stock, mais à quel point ce bon vieux Captain va-t-il être silencieux ? C’est ce que j’ai testé… et j’ai été bien surpris.

Deepcool Captain 240 Pro bruit

On peut donc voir sur ce graphique que le bruit généré par ce All In One est plutôt minime, à savoir que les mesures ont été faites avec une charge processeur à 100 %. Comme cela ressort du graphique ci-dessus, le bruit émit était égal a 20dB, ce qui correspond grosso modo à la nuisance sonore causée par un moustique.

En outre, il faut préciser que cette mesure à été faite à une distance minime des ventilateurs. Ainsi, alors que vous serez confortablement assis sur votre chaise, vous n’entendrez quasi rien. A titre de comparaison, le même test effectué à la même distance sur le ventirad d’Intel a permis de mesurer un bruit de 35 dB. Encore un point positif pour cet AIO Deepcool.

Conclusion

Nous voici à la fin de ce test du Captain 240 Pro. Je dois dire que j’ai été bluffé, tout autant par son design singulier que par ses performances.

J’ai apprécié le nombre élevé de possibilités de connection, le rendant compatible avec quasi tout type de build, ce qui pour moi est un grand plus. Le fait d’avoir prévu une télécommande pour gérer le RGB sans disposer d’un port dédié est une idée qui mérite d’être saluée également.

Ses leds, tant sur la pompe que le ventilateur, permettent au passage de donner facilement un look au top à votre boîtier.

Je pense donc que pour le tarif de CHF 140.- qui lui est attribué, le Captain 240 Pro, a tout ce qui lui faut afin de se placer parmi le haut de la liste des All In One et peut même venir se frotter aux grands. Je le recommande donc pleinement !

Deepcool Captain 240 Pro installé


Ma note pour le Deepcool Captain 240 Pro :
Qualité prix : 4.5/5
Design : 5/5
Finitions : 4.5/5
Fonctionnalités : 5/5
Général : 4.75/5

Par 

Publié le 05.02.2019 à 20:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *