ANNONCES NEXT GEN
23/7 14:15
Xbox Series X, une éventuelle sortie le 13 novembre !
13/7 12:35
Evénement Xbox le 23 juillet à 18h !
1/7 18:53
Vacances ! Nous serons de retour le 13 juillet !
14/6 17:38
EA Play, le 18 juin à 1h du matin
11/6 18:02
PC Gaming Show, le 13.6 à 20h !
8/6 23:56
Playstation 5, la conférence reprend date au 11 juin à 22h !
6/6 00:17
Suivez l'évolution des différents reports https://bit.ly/3h0jYYj
4/6 22:08
AMD, les nouveaux GPUs arriveront avant les consoles
1/6 21:24
L'événement Playstation 5 est reporté !
29/5 17:48
Playstation 5, la conférence datée au 4 juin à 22h !
Notre Guide D’achat – Playstation 5 – Xbox Series X|S

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

Nvidia DLSS, Ray Tracing, RTX IO,… explications

Nvidia, en plus de présenter sa nouvelle gamme de cartes graphiques a aussi levé le voile sur de toutes nouvelles technologies embarquées. En plus de celles qui sont arrivées avec la génération 20xx, voici un résumé simple pour toutes ces technologies. Si quelques chose n’est pas clair, ou manque de détails, n’hésitez pas à le mentionner en commentaire.

Ray Tracing

Tout le monde en parle énormément en ce moment. Pourtant, cette technologie existe depuis des années dans le monde du cinéma, par exemple. C’est une technologie lourde à calculer, pourtant Nvidia propose des composants dédiés (RT core) à son calcul depuis la génération 20xx. Malheureusement, tout ceci est resté beaucoup trop sous exploité, et n’arrive que maintenant en force puisque les nouvelles consoles seront capables, elles aussi, de calculer du Ray Tracing.

Nvidia

Important à savoir, le Ray Tracing n’appartient pas à Nvidia. Celui-ci peut être calculé de manière logiciel, via un processeur ou une carte graphique. Pour pouvoir le calculer de façon globale dans une scène, il faut une énorme capacité de calcul. Une application Ray Tracing par logicielle ou processeur pour un rendu global est donc impossible. Pour vous donner un exemple, World of Tanks exerce du Ray Tracing sur les tanks, mais uniquement sur ces derniers via le processeur.

Comment ça marche

Je vais essayer de vous expliquer simplement comment fonctionne le Ray Tracing. Jusqu’ici, dans un jeu vidéo, la lumière, la réflexion ou encore la diffusion sont des éléments qu’un développeur devait ajouter manuellement. Bémol, c’est long et sans un travail de titan, le tout donnait un rendu moins naturel. Grâce au Ray Tracing, toute la gestion de la lumière est calculée en temps réel. Non seulement les développeurs gagnent énormément de temps et côté utilisateur, la lumière a un rendu complètement naturel, de quoi accentuer le photo-réalisme.

Pour arriver à ce rendu, la lumière va être calculée à l’envers des anciennes pratiques. En effet, le calcul va s’effectuer depuis votre point de vue. Ensuite, imaginez des lignes qui partent depuis votre caméra et qui vont aller taper dans dans toutes les directions et se réfléchir sur toutes les surfaces possibles jusqu’à arriver au point lumineux de départ. Ainsi, rien n’est laissé au hasard et bien sur, tout est calculé en temps réel, image après image, reflet après reflet, intensité après intensité.

DLSS

Certainement la technologie qui me fait le plus plaisir de ces dernières années. Celle-ci va vous permettre de jouer dans une résolution plus petite, tout en gardant une qualité d’image supérieure. Je vais vous donner un exemple. Imaginez-vous jouer en 4K, mais votre jeu Control ne vous permet pas de jouer avec un bon taux d’images par seconde. Vous allez pouvoir activer le DLSS. Celui-ci va baisser la résolution du jeu, ce dernier sera donc plus fluide, mais vous n’allez pas perdre pour autant votre qualité d’image. En effet, une IA va venir combler les pixels manquants afin de vous redonner la même qualité d’image. Un espèce d’upscale ultra performant. Notez tout de même que pour cette IA, du matériel dédié est nécessaire (Tensor core), ce matériel se trouve sur les cartes RTX 20xx et 30xx.

Nvidia

Le DLSS est passé il y a quelques mois dans sa deuxième version. Si pour le moment seuls quelques jeux sont compatibles, il se murmure à travers internet que la troisième version de la technologie rendra celle-ci compatible avec tous les jeux. Une très bonne nouvelle donc.

RTX IO

Présenté fraîchement durant l’événement d’Nvidia du premier septembre. RTX IO se calque sur ce que vont proposer les nouvelles consoles afin de réduire les temps de chargement, tout en rendant cette technologie plus performante, bien sur.

Nvidia

Jusqu’à maintenant, les données d’un jeu partaient de votre support de stockage, passaient par votre processeur et avant d’atteindre votre carte graphique ces données étaient encore décompressées par le processeur. Nvidia décide donc de parer le problème en effaçant complètement l’étape du processeur. Le résultat s’annonce bluffant. En effet, votre processeur va se décharger en moyenne de 20% de son utilisation et la performance globale de cette opération sera multipliée par 100 !

Le RTX IO sera normalement compatible avec d’autres générations de GPU Nvidia. Sachez aussi qu’un meilleur support de stockage améliorera grandement l’efficacité du traitement. Ainsi, le géant vert préconise du stockage NVMe en PCI-E Gen 4 afin de profiter au maximum du RTX IO.

Nvidia Reflex

Nvidia Reflex est “simple”. C’est une technologie qui a pour but de réduire la latence d’entrée de votre système. En gros, Nvidia veut réduire au maximum la latence entre votre souris, votre PC et ce que vous voyez à l’écran. Encore une fois, votre clique souris qui passe d’habitude par votre processeur avant de s’afficher à votre écran ira directement s’afficher sur votre écran. Bien sur, cette technologie est a destination des jeux compétitifs. Cette nouvelle technologie est implémentée via les drivers, et bonne nouvelle, elle sera compatible avec d’anciennes générations de cartes graphique.

Dès le 17 septembre, Apex Legends, Valorant et Fortnite seront pris en charge par Reflex. D’autres vont suivre, laissez juste le temps aux développeurs d’inclure les outils Reflex à leur jeu.

Pour finir, Nvidia nous donne un exemple. Une GTX 1660 Super est capable d’améliorer de 33% la réactivité de votre jeu via Reflex.

Par  « Ficelle de luge ! » 

Publié le 30.09.2020 à 12:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *