Rejoins notre serveur Discord !

JVMag

Le webzine suisse du jeu vidéo

[Test] Samsung QLED 49″ LC49RG90

La taille c’est important, surtout quand celle-ci s’adapte à votre utilisation. Mais avant de continuer à parler de longueur et de largeur, c’est le moment de faire un énorme merci à Samsung Suisse qui nous a donné la chance d’essayer ce moniteur. Ceci étant dit, place au test !

Samsung LC49Rg90 back

Le carton

Oui le carton, parce qu’il faut en parler, c’est très important. Presque 1m50 de long et 15 kilos, voici ce qui vous attend. Autant vous dire que le faire livrer chez vous est la meilleure des solutions. L’écran à lui seul fait 1m20 en diagonale, ensuite il y a le pied et les câbles. Bref vous voilà prévenus.

Samsung LC49Rg90 front

Les caractéristiques

Même si les images parlent d’elles mêmes, c’est le moment de sortir un peu les termes techniques ainsi que les qualités et les défauts de cet écran. Voici les principales spécifications :

  • Résolution – 5120×1440
  • Contraste – 3000 : 1
  • Temps de réponse (g.à.g) – 4 ms
  • Taux de rafraîchissement – 120 Hz
  • AMD Freesync
  • Vesa Display HDR1000
Samsung LC49Rg90 side

Les connectiques

Comme je le disais plus haut, l’écran offre une diagonale de 123.9 centimètres pour être exact. C’est très grand et en même temps avec cette courbure aussi impressionnante qu’utile, chaque partie de l’écran devient indispensable. Le Samsung 49RG90 possède un bloc d’alimentation interne, ce qui évite un transformateur externe souvent bien encombrant. Côté connectiques on retrouve :

  • 2 Displayport
  • 1 HDMI
  • 2 Ports USB 2.0
  • 2 Ports USB 3.0
  • 1 Jack 3,5mm
Samsung LC49Rg90 connections

Dans tous les sens

Hormis les connexions, le moniteur peut pivoter, monter, descendre et même tourner. C’est un très bon point puisque Samsung n’était absolument pas obligé d’animer autant le support de l’écran vu l’envergure de celui-ci. Ecran de qualité oblige, rien ne doit être négligé.

Samsung LC49Rg90 down
Samsung LC49Rg90 screenshots desktop

La résolution

5120×1440, c’est beaucoup de pixels. C’est autant de pixels que sur deux écrans 2K. Alors, pour remettre l’église au milieu du village, je tiens à préciser que ceci n’est absolument pas un écran 5K. Le chiffre qui fait foi est bien le deuxième. Si d’ailleurs vous multipliez les deux valeurs et que vous comparez celle-ci à du vrai 4K (3840×2160), vous remarquerez que vous obtenez moins de pixels. Pour faire simple, le Samsung 49″ possède environ 12% de pixels en moins qu’un écran 4K. Ceci vous donne une information assez importante quand à la consommation de cette résolution sur vos cartes graphiques.

Samsung LC49Rg90 forza

L’image

Nous avons tous un regard différent sur le rendu des couleurs, l’intensité du contraste, le rendu au taux de rafraîchissement, mais nombre d’images par secondes affichées, ça personne n’y échappe. Alors, avant de sauter le pas, soyez sur d’être équipé comme il faut. J’en reviens à la partie image, contraste et taux de rafraîchissent. L’écran est certifié HDR1000 et possède une profondeur de couleurs de 10 bits, le calibrage d’usine est plutôt bon. Je ne vais pas m’attarder sur cette partie ainsi que sur celle du contraste puisque les images et leur rendu sont propres à chacun. Petite expérience personnelle: les écrans calibrés m’ont à chaque fois donné une mauvaise sensation.

Samsung LC49Rg90 options

La technologie gaming

C’est fluide et même très fluide, le taux de rafraîchissement poussé à 120Hz est un régal. Après avoir passé des années sur du 4K à 60Hz je ne veux plus y retourner. Premier point noir de cet écran, le Freesync. Certes la technologie est gratuite contrairement au G-Sync, mais si vous possédez une carte graphique Nvidia il faudra malheureusement tirer un trait sur cette technologie. Si vous possédez une carte graphique haut de gamme chez les verts, ne vous arrêtez pas à ce détail.

Samsung LC49Rg90 the division 2

En jeu

Le Samsung LC49RG90 est avant tout un écran gaming, alors, comment est l’expérience de jeu sur un écran aussi large et aussi fin ? Et bien si le jeu supporte cette dimension, c’est tout bonnement jouissif. Dans un jeu comme Forza Horizon 4, en vue intérieur vous allez voir autant qu’en vrai. Dans Battlefield, vous verrez encore mieux autour de vous. Alors oui, une bonne partie de cet écran n’est pas calculé par votre cerveau, mais l’immersion oui.

Samsung LC49Rg90 forza horizon 4
Forza Horizon 4
Samsung LC49Rg90 fh4
Forza Horizon 4
Samsung LC49Rg90 bf5
Battlefield V
Samsung LC49Rg90 bfv
Battlefield V

Et pour finir, le meilleur pour la fin, Cossacks 3, un jeu de stratégie à l’ancienne. L’image ne s’étire pas, toute la surface du 49″ est utilisée pour afficher un maximum de la carte. Un régal, mais il y a aussi des lacunes. Un bon nombre de jeux ne sont pas supportés. Dans ce cas, l’image sera en 4:3 au milieu de votre écran. C’est bizarre, surtout que vous allez voir l’éclairage du noir des deux côtés. Quant aux films, ce n’est pas un format recommandé. L’image sera bien trop petite. Optez pour une télévision si vous voulez regarder des films.

Samsung LC49Rg90 str
Cossacks 3, un régal sur ce format

Au quotidien

Le Samsung LC49RG90 au quotidien, c’est comme posséder trois écrans dans un format de deux écrans et sans les bords. Vous avez de la place pour tout, que ce soit pour naviguer, créer, éditer, jouer et même tout ça en même temps. De plus, rentrer dans votre chambre ou votre bureau à quelque chose de magique. Ce que produit Samsung depuis deux ans avec cette gamme, c’est comme atteindre un certain stade dans la conception d’un objet. Vous pouvez le regarder juste parce qu’il est impressionnant.

Samsung LC49Rg90 desktop launcher
Il y a de la place pour presque tous les launchers

La conclusion

Pour conclure, ce Samsung LC49RG90 est un petit chef d’oeuvre. Il vient prendre la place de son grand frère sorti il y a plus d’un an, mais qui souffrait d’une résolution vraiment basse pour une telle surface. Si vous cherchez un moniteur pour jouer et pour travailler ne cherchez pas plus loin. Un dernier point noir est a préciser, son prix. Ce Samsung LC49RG90 tourne aux alentours des 1600 CHF.-.

Ma note pour le Samsung LC49RG90 :
Qualité : 4.5/5
Design : 5/5
Finitions : 5/5
Fonctionnalités : 4/5
Prix : 3/5
Général : 4.75/5

Samsung LC49Rg90
Samsung LC49Rg90
Samsung LC49Rg90
Par  « Star Citizen et Jean-Jacques Goldman font bon ménage » 

Publié le 19.06.2019 à 08:00.

4 commentaires sur «[Test] Samsung QLED 49″ LC49RG90»

  1. Hello Laurent,
    Oui, toutefois il y a quelques prérequis. Vérifie d’abord que le G-sync soit activé dans tes paramètres Nvidia, ensuite dans les “paramètres globaux” 3D d’Nvidia il y a une case “technologie du moniteur” ici tu peux choisir entre le G-sync et l’Adaptative sync. Et pour finir tes drivers doivent être à jour d’au moins début 2019.

  2. Bonjour

    Ma question est simple , je voudrais bien acheter cet écran, mais je me demande si la qualité de l’image est bonne.
    Surtout, savoir si dans l’utilisation normale on voie les pixels.
    Actuellement j’ai un rétina 5k imac et j’aime beaucoup la qualité d’image.

    1. Hello !

      Pour répondre à ta question, comme je le dis dans le paragraphe de “La résolution”, ce n’est pas un vrai 5K mais un double 2K (merci le marketing). Je suis passé d’un écran 4K à celui-ci et je ne peux te dire que définition et légèrement moins bonne. Néanmoins il faut vraiment chercher la petite bête pour te dire que c’est en dessous. L’écran a un vrai effet “wouah” et pour jouer ou travailler dessus c’est un réel régal. 

      Alors oui, on est en dessous du 4K ou du vrai 5K, mais il a d’autres qualités qui compensent largement. J’espère que j’ai pu un peu t’aider parce qu’on a tous un sentiment différent quand on regarde un écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *